Air Tahiti Nui de nouveau bénéficiaire en 2014

Airbus A340-300 d'Air Tahiti Nui - © Air Tahiti Nui

Air Tahiti Nui, la compagnie aérienne de Polynésie Française, a présenté à ses actionnaires le 23 juin ses résultats pour l’année 2014, marqués par une augmentation du bénéfice, du chiffre d’affaires et du nombre de passagers transportés, rapporte la Dépêche de Tahiti.

Air Tahiti Nui a réalisé un bénéfice de 2,02 milliards de francs du Pacifique (16,9 millions d’euros) en 2014, en hausse de 20% par rapport à l’exercice précédent. “Ce résultat est historiquement le meilleur depuis la création de la compagnie” , selon le PDG Michel Monvoisin. C’est aussi le troisième exercice bénéficiaire consécutif après ceux de 2013 (1,67 milliard de francs du Pacifique) et 2012 (231 millions).

La compagnie a enregistré en 2014 un chiffre d’affaires en augmentation de 9% par rapport à 2013, à 33,3 milliards de francs du Pacifique (279 millions d’euros). Sa trésorerie s’est améliorée de 50% en un an (à 11,6 milliards de francs). Ses capitaux propres s’élèvent à 7,9 milliards de francs. Le ratio excédent brut d’exploitation / chiffre d’affaires est en hausse de 3,8 points de pourcentage à 2,1%.

« Nos bons résultats viennent simplement de la croissance de l’activité, qui a été de 9,5 % par rapport à 2013″ , a expliqué le dirigeant de la compagnie. « Cela se traduit par trois milliards de francs de recettes en plus. Nos bénéfices en hausse sont la preuve qu’Air Tahiti Nui sait maîtriser ses charges » . La compagnie ne note pas d’évolution significative de sa facture carburant (10,7 milliards de francs du Pacifique). La masse salariale s’élève à 6,4 milliards de francs (soit + 3,7 % qu’en 2013), dont 1,9 milliard de cotisations patronales (+5,2 % par rapport à l’année précédente).

459.774 passagers ont été transportés en 2014, soit 9,3 % de plus que l’année précédente. Toutes les destinations ont progressé, note la compagnie aérienne, mais plus particulièrement Los Angeles (+16% grâce aux croisiéristes) et Auckland (+20% avec la  la mise en place d’un troisième vol par semaine).

Air Tahiti Nui a mieux rempli ses avions, avec un coefficient d’occupation des sièges qui s’établit à 75%, en hausse de 1,5 point par rapport à 2013. La flotte a été mieux utilisée : chaque Airbus A340-300 a volé en moyenne 10,3 heures par jour en 2014, au lieu de 9,75 heures pour l’exercice précédent. Deux de ces appareils, le Moorea et le Rangiroa, sont désormais sortis de crédit-bail et ont donc été transférés à l’actif de la compagnie (pour un total de 6,8 milliards de francs). Les cabines d’un quatrième A340 seront modernisées au quatrième trimestre 2015 (les trois premiers l’ayant été en 2013), ce qui permettra à tous les passagers de bénéficier des nouveaux aménagements, quelle que soit la destination.

La compagnie a réalisé 66% de parts de marché à l’aéroport de Papeete Faaa, (un point de plus qu’en 2013), devant Air France (15%, en baisse de 2 points) et Air New Zealand (7%, en hausse de 4 points).

Les partenariats ont été étendus, le dernier en date étant un accord de partage de code avec Korean Air, et comprennent maintenant plus d’une cinquantaine d’accords interline avec d’autres transporteurs.

Pour 2015, la compagnie s’attend à une croissance de 5% de son activité, soutenue par une « politique commerciale agressive » , avec plus de 30.000 sièges à tarif réduit sur l’ensemble du réseau. Elle s’intéresse aussi à de nouveaux marchés, comme la Chine et le Brésil.

Rappelons qu’Air Tahiti Nui est détenue à hauteur de 84,8% par le gouvernement de la Polynésie Française.

> Plus d’actualités sur Air Tahiti Nui

Photo : Airbus A340-300 d’Air Tahiti Nui – © Air Tahiti Nui

Laissez un commentaire