LOT Polish Airlines annonce un plan d’expansion

Boeing 787 de LOT - © Boeing

La compagnie aérienne nationale de Pologne LOT Polish Airlines a de fortes ambitions et s’apprête à amorcer la plus forte croissance de son histoire : elle entend doubler ses activités d’ici 2020 pour atteindre une taille comparable à Austrian Airlines, Finnair ou TAP Portugal. Une première phase de ce développement comprend l’ouverture dès 2016 d’une quinzaine de destinations, dont Tokyo, Séoul et Bangkok pour le réseau long-courrier, ainsi que Nice et Barcelone en Europe.

LOT vient de présenter ses objectifs stratégiques et son projet de développement pour la période 2016-2020. Elle prévoit de transporter d’ici cinq ans environ 10 millions de passagers annuels, soit plus que le double d’aujourd’hui. Sa flotte est également appelée à compter deux fois plus d’avions et ses opérations à augmenter de 60%.

Cinq nouvelles liaisons long-courriers sont annoncées pour l’année prochaine, dont trois en Asie : Tokyo dès le 13 janvier 2016, ainsi que Séoul et Bangkok à l’automne 2016.

Plus d’une douzaine de liaisons européennes viennent également d’être dévoilées, dont trois entièrement nouvelles : Venise, Cluj – Napoca (à partir de janvier) et Ljubljana (mars 2016). LOT sera également de retour sur des itinéraires qu’elle a dû suspendre en raison de son plan de restructuration ou des mesures compensatoires requises par la Commission européenne. Ainsi, dès l’année prochaine, elle volera directement vers Barcelone (à partir de janvier), Athènes, Nice, Zurich et Beyrouth (à partir de mars), mais encore Belgrade, Düsseldorf, Erevan, Chisinau, Zagreb et Gdansk – Cracovie. D’autres seront présentées à l’automne.

Ainsi, LOT a l’intention de devenir le premier opérateur de ce qu’elle appelle « la nouvelle Europe » – entendre l’Europe de l’Est. La compagnie souhaite aussi cesser d’être un « transporteur ethnique » (spécialiste des marchés où sont expatriés des polonais) pour s’imposer comme un transporteur de réseau et conquérir de nouvelles parts de marché en Europe.

« Nous avons tous les atouts pour devenir un leader régional. Nous avons déjà une position forte par rapport aux autres transporteurs de réseau de la nouvelle Europe et nous avons aussi accès au plus grand marché régional, qui va croître de manière intensive. Notre centre de Varsovie est parfaitement situé et efficace; il est aussi le plus grand de cette partie de l’Europe. Nous terminons avec succès notre processus de restructuration, et historiquement, nous sommes déjà la principale compagnie aérienne de cette région vers l’Amérique du Nord. Ce ne sont là que quelques arguments qui soutiennent notre position » , explique Sebastian Mikosz, le directeur exécutif de LOT Polish Airlines.

« Le moment est idéal pour nous. La population de la Nouvelle Europe est de plus de 175 millions de personnes. Son taux de croissance économique est quatre fois plus élevé que dans les pays de la zone euro. Le nombre de passagers par habitant croît beaucoup plus rapidement que dans les pays de la vieille Europe, et en ce moment il est encore cinq fois plus faible que dans l’Union Européenne » , ajoute-t-il.

Pour mener à bien ses objectifs stratégiques, LOT veut s’appuyer sur cinq éléments majeurs.

Le premier sont les vols long-courriers, que la  compagnie veut développer régulièrement. « Même à présent, les lignes exploitées par le Dreamliner sont la partie la plus rentable de l’entreprise » , indique-t-elle en soulignant la faible concurrence directe à laquelle elle est exposée dans la région.

Le deuxième élément est le hub de Varsovie sur l’aéroport Frédéric Chopin, où elle entend développer les correspondances, grâce à une situation géographique qualifiée d’avantageuse, des temps de transfert courts (35 à 45 minutes), un terminal moderne et spacieux, et la proximité du centre et de Varsovie, tandis que la capacité de l’aéroport sera portée à 20 millions de passagers annuels (au lieu de 10 millions actuellement.

Le troisième élément est une forte croissance. En 2020, LOT veut transporter plus de 10 millions de passagers par an, soit deux fois plus qu’aujourd’hui; effectuer plus d’une centaine de milliers d’opérations par an (au lieu de 68.000 actuellement); et voler vers 75 à 80 destinations (contre 49 à cette date). 30% de cette croissance proviendra de la reconquête de son marché d’origine, la Pologne, et 10% du reste de l’Europe de l’Est. Elle vise une augmentation de ses revenus pour atteindre 9 milliards de zlotys (environ 2 milliards d’euros), contre 3,5 milliards de zlotys aujourd’hui (environ 840 millions d’euros).   « La taille insuffisante des opérations est actuellement le plus grand problème de LOT. Il n’y a absolument aucune raison pour que dans un délai de cinq ans, nous ne puissions pas devenir une compagnie aérienne d’une taille comparable à Austrian Airlines, Finnair, TAP ou Aer Lingus. Sans l’expansion de notre réseau, nous serons très sensibles à la pression de la concurrence » , souligne le directeur exécutif de LOT.

Les autres éléments clés de la stratégie de LOT sont une amélioration de la qualité de service et une plus grande motivation des personnels.

LOT indique aussi qu’elle est en mesure de mettre en œuvre la première phase du développement de son réseau avec sa flotte actuelle, qui sera agrandie dans les prochaines phases. « Nous voulons avoir au moins 70 à 80 nouveaux avions d’ici 2020 » , précise-t-elle, ce qui nécessitera des ressources supplémentaires et la venue d’un investisseur. La compagnie souligne qu’elle a terminé l’année dernière avec un bénéfice pour ses activités principales, le premier depuis sept ans.

De nouvelles initiatives sont également annoncées, comme le développement des services numériques, un rafraîchissement des cabines et une nouvelle livrée.

> Plus d’actualités sur LOT Polish Airlines

Photo : Boeing 787 de LOT – © Boeing

Laissez un commentaire