Brussels Airlines double ses vols vers Freetown et Monrovia

© Brussels Airlines

Avec la fin de l’épidémie du virus Ebola, la compagnie aérienne belge Brussels Airlines double son offre de vols vers Freetown en Sierra Leone et Monrovia au Libéria. Les deux pays seront desservis à partir de septembre prochain à raison de quatre vols par semaine au départ de l’aéroport de Bruxelles Zaventem, au lieu de deux actuellement.

A compter du 8 septembre 2015, Brussels Airlines réalisera la ligne triangulaire Bruxelles – Freetown – Monrovia – Bruxelles tous les mardis, mercredis, vendredis et dimanches. Les vols SN241/SN243 (selon les jours) quittent Bruxelles à 12h15 pour arriver à 17h00 à Freetown, d’où ils repartent à 18h20 pour atterrir à Monrovia à 19h20. Le départ de Monrovia est prévu à 20h40 pour une arrivée à Bruxelles à 05h20 le lendemain. La liaison reste opérée en Airbus A330.

Filiale de Lufthansa et membre de Star Alliance, Brussels Airlines est sans concurrence directe entre la Belgique et les deux pays d’Afrique de l’Ouest, et dit offrir avec les deux vols supplémentaires par semaine « davantage de flexibilité aussi bien aux passagers qu’au transport de fret » , selon son communiqué. Tous les vols sont programmés pour des correspondances vers la France, le Royaume-Uni, l’Allemagne, la Suisse, l’Italie, la Scandinavie et les Etats-Unis, souligne-t-elle aussi.

Ce renforcement des vols est annoncé alors que le mois dernier, la fin de l’épidémie d’Ebola a été déclarée au Libéria, et en Sierra Leone. Le nombre de nouvelles infections est en baisse avec une propagation du virus qui semble diminuer rapidement. Les deux pays se préparent ainsi à une reprise économique à laquelle Brussels Airlines souhaite contribuer en augmentant le nombre de ses fréquences vers ces deux pays pour ainsi améliorer leur connectivité avec l’Europe et les États-Unis.

« Durant la crise d’Ebola, nous n’avons à aucun moment abandonné ces deux pays et maintenant nous souhaitons les soutenir pleinement dans la relance de leur économie » , fait remarquer Lars Redeligx, Chief Commercial Officer de Brussels Airlines qui s’est rendu en Sierra Leone pour voir de près la situation sur place.

« L’augmentation des fréquences représente un investissement important de Brussels Airlines dans l’accessibilité qui est cruciale pour les deux pays travaillant intensément à une reprise économique« , a déclaré le dirigeant. « Nous sommes la seule compagnie aérienne européenne à ne jamais avoir laissé tomber le Libéria, la Sierra Leone et la Guinée. Ainsi, malgré la crise d’Ebola, nous avons pu accueillir jusqu’à présent plus de 80.000 passagers à bord de nos vols et pu transporter plus de 2.000 tonnes de fret, en majorité des approvisionnements en soins de santé » .

Rappelons que de son côté, Air France reprend ses vols vers Freetown dès le 30 juin 2015, selon un route triangulaire Paris Charles de Gaulle – Freetown – Conakry – Paris Charles de Gaulle, à raison de trois fréquences hebdomadaires.

Par ailleurs, toujours en Afrique de l’Ouest, Brussels Airlines a annoncé le lancement d’une ligne vers Accra au Ghana (dès le 26 octobre 2015) et le renforcement de ses vols vers Lomé au Togo, Cotonou au Bénin et Ouagadougou au Burkina Faso.

> Plus d’actualités sur Brussels Airlines

Laissez un commentaire