Etihad fait des propositions pour le transport aérien en Europe

Livraison du 1er Airbus A380 d'Etihad Airways à Toulouse - © Airbus

Etihad Airways tient à faire entendre sa voix en Europe : la compagnie aérienne d’Abu Dhabi vient de détailler ses propositions à la Commission Européenne qui a lancé une consultation des opérateurs dans le cadre du « paquet aviation » visant à refondre le transport aérien en Europe. Etihad plaide en faveur de la concurrence, de la liberté de choix du consommateur, et de l’assouplissement de la réglementation sur les investissements par des compagnies non-européennes.

Etihad Airways a exhorté Bruxelles à adopter dans le cadre du paquet aviation « des réformes audacieuses et passionnantes d’une portée mondiale » , selon un communiqué de la compagnie le 15 juin.

Neuf « principes de progrès » ont été proposés, parmi lesquels le développement des accords de « ciel ouvert » (qui permettent un libre accès aux compagnies non-européennes); la mise en premier plan de la concurrence, de l’intérêt des consommateurs et de la connectivité dans l’élaboration de la politique du transport aérien; la promotion de la transparence et de la sécurité juridique pour attirer les investissements étrangers; et l’encouragement à l’innovation dans les modèles d’affaires des compagnies aériennes et à des réformes structurelles dans l’industrie du transport aérien.

Etihad s’est appuyée sur plusieurs études de consultants pour effectuer ses propositions. En particulier, celle établie en 2015 par Oxford Economics, qui évalue à 51.200 emplois en Europe et à 3,3 milliards d’euros sa contribution au PIB de l’Union Européenne, auxquels s’ajoute 1,7 milliard d’euros grâce à des améliorations que la compagnie procure en termes de connectivité.

« Etihad Airways reconnaît que la libéralisation des opérations aériennes à l’intérieur de l’Europe a résulté en une croissance importante de ce marché, et demande instamment à la Commission Européenne d’être désormais le catalyseur de réformes globales du transport aérien en allégeant pour les compagnies non-européennes les restrictions sur l’accès aérien vers les Etats membres et les investissements dans les compagnies domiciliées sein de l’UE. Cette libéralisation serait en ligne avec l’engagement de la Commission pour adopter des politiques créatrices d’investissement, d’emploi et de confiance économique, tout en donnant accès à de nouvelles sources de capital par l’investissement international » , a déclaré James Hogan, le Président d’Etihad Airways.

La compagnie d’Abu Dhabi a investi dans cinq compagnies aériennes européennes : Alitalia (dont elle détient 49%), airberlin (29%), Air Serbia (49%), Aer Lingus (4,99%), et la compagnie régionale suisse Darwin Airline, qui opère sous la marque Etihad Regional (33%). Ces filiales représentent directement 17.000 emplois en Europe, selon Etihad, qui dit les soutenir avec sa stratégie de développement tout en favorisant l’économie européenne, grâce à l’augmentation des vols, l’amélioration de la connectivité, les dépenses locales et les investissements.

> Plus d’actualités sur Etihad Airways

Photo : Livraison du 1er Airbus A380 d’Etihad Airways à Toulouse – © Airbus

Laissez un commentaire