Perform 2020 : Air France ferme des lignes, attaque le SNPL, et envisage de reporter les 787-9 et A350

Boeing 777-200ER d'Air France - © Air France

Sérieux tour de vis chez Air France : signalant une accentuation de la baisse de sa recette unitaire, la compagnie veut accélérer la mise en oeuvre du plan Perform 2020 par une série de mesures d’adaptation immédiates, prévoyant notamment la fermeture de quatre lignes moyens et longs-courriers dès la saison hiver et des économies sur les achats. Elle envisage aussi de reporter la livraison de gros-porteurs Airbus A350 et Boeing 787, et indique qu’elle attaque en justice le Syndicat National des Pilotes de Ligne (SNPL) qui, selon elle, rechigne à mettre en application les dernières mesures prévues dans le plan précédent Transform 2015.

Présentée lors d’une rencontre le 15 juin avec le personnel d’encadrement, les mesures d’adaptation feront l’objet de négociations selon un calendrier resserré pour aboutir à la fin du mois de septembre 2015.

D’ores et déjà, la suspension de quatre lignes déficitaires est annoncée. Stavanger en Norvège, Vérone en Italie, Vigo en Espagne et Kuala Lumpur en Malaisie cesseront d’être desservies à compter de la saison hiver 2015.

En outre, Air France réduira les fréquences ou adaptera les capacités « sur d’autres  lignes fortement affectées » , citant le Japon, le Brésil et la Russie.

De nouvelles initiatives de réduction des dépenses externes et des achats généraux sont également prévues, afin de réaliser des économies de l’ordre de 80 millions d’euros.

En parallèle, Air France étudie à présent des « scénarios de report de livraisons d’avions long-courrier » Airbus A350 et Boeing 787, dans le cadre d’une réduction de son plan d’investissement. Le retrait anticipé d’un troisième Airbus A340 est également envisagé.

Enfin, disant constater l’absence de progrès après 7 mois de négociations sur la mise en œuvre des dernières mesures prévues dans l’accord signé par le SNPL AF Alpa dans le cadre du plan Transform 2015, la direction d’Air France a décidé d’engager une procédure juridique en référé à l’encontre de ce syndicat afin d’obtenir la mise en œuvre de ces dernières mesures.

« A la fin du mois de septembre 2015, un point sera fait sur la situation économique de l’entreprise, sur l’état d’avancement des négociations et sur les souscriptions aux deux PDV (PNC et personnel sol) en cours. Nous serons alors en mesure de décider des actions nécessaires pour l’avenir d’Air France. A la veille du pic estival, crucial pour notre résultat 2015, nous sommes tous mobilisés au service de nos clients. »  a conclu Frédéric Gagey, Président-Directeur Général d’Air France.

Dans le cadre du plan Perform 2020, Air France a présenté le 30 avril dernier des mesures visant à réaliser 1,1 milliard d’euros d’économies dans les deux prochaines années, comprenant des « efforts importants » de productivité et de compétitivité dans toutes les activités, avec des objectifs qualifiés de « réalistes » face à une « concurrence extrême » .

> Plus d’actualités sur Air France

Photo : Boeing 777-200ER d’Air France – © Air France

Laissez un commentaire