Air New Zealand pense garder plus longtemps ses Boeing 767-300ER

Boeing 767-300ER d' Air New Zealand - cc wikimedia

Air New Zealand a programmé le retrait de ses Boeing 767-300ER pour les deux ou trois prochaines années, mais elle envisage de les garder plus longtemps pour faire face à la croissance du marché, selon les déclarations de son dirigeant.

La compagnie néo-zélandaise exploite actuellement cinq 767-300ER âgés au 31 mai 2015 de 19,7 ans en moyenne. Leur retrait est prévu pour 2017/2018, mais les garder au-delà de cette date-butoir est « une véritable option, et (leur maintien dans la flotte) sera probablement étendu de quelques années je pense » , a déclaré Christopher Luxon le 08 juin, cité par Australian Aviation News.

Ces appareils d’une capacité de 230 sièges (dont 24 en classe Affaires et 206 en classe Economie) serviraient alors pour la desserte des îles du Pacifique, l’Australie, et quelques vols « par-ci, par-là » au départ de la Nouvelle Zélande. Ils permettraient à la compagnie de répondre à l’augmentation du trafic passagers.

« En effet, la croissance de nos capacités dans les six derniers mois de cette année a été d’environ 12%, et pour l’ensemble de l’année prochaine, elle sera autour de 11%. Ainsi, notre croissance est rapide et profitable, grâce à la création de la demande et à l’ajout ensuite de l’offre et des capacités dont nous avons besoin » , a expliqué le directeur d’Air New Zealand.

Les 767-300ER sont actuellement utilisés pour les lignes vers l’Australie, les îles du Pacifique (dont Papeete en Polynésie Française), ainsi que les Etats-Unis et le Japon. A terme, ils seront cependant remplacés par les Boeing 787-9 Dreamliner, dont trois exemplaires sont actuellement en service chez la compagnie, et neuf autres en commande (livrables d’ici 2017/2018).

Air New Zealand exploite aussi sept Boeing 777-300ER, huit 777-200ER, vingt-six Airbus A320 (plus 2 en commande), deux Boeing 737-300, ainsi que des turbopropulseurs (dix-sept ATR72-500/600, vingt-trois Bombardier Q300 et quatorze Beech 1900D).

> Plus d’actualités sur Air New Zealand

Photo : Boeing 767-300ER d’ Air New Zealand – cc wikimedia

Laissez un commentaire