American Airlines et Qantas ouvrent ensemble deux lignes entre les USA et l’Australie

Boeing 777-300ER d' American Airlines - © AA

American Airlines et Qantas ont annoncé mardi un renforcement de leur partenariat : les deux compagnies ouvriront cet hiver deux nouvelles lignes entre les Etats-Unis et l’Australie – entre Los Angeles et Sydney pour American Airlines, entre Sydney et San Francisco pour Qantas. En outre, elles intensifieront leur co-entreprise sur les liaisons transpacifiques.

American Airlines lancera son vol quotidien Los Angeles – Sydney dès le 17 décembre, tandis que Qantas débutera son service Sydney – San Francisco à partir du 20 décembre 2015 et le portera progressivement à six fréquences par semaine en janvier 2016.

Sous réserve des approbations réglementaires, ces nouvelles lignes ouvertes conjointement « représentent une évolution naturelle de l’alliance existante entre Qantas et American » , ont déclaré les deux transporteurs membres de oneworld. Leur co-entreprise lancée il y a quatre ans sera renforcée par un accord de partage des recettes et pourra être étendue aux marchés transpacifiques qui ne sont pas desservis actuellement par l’une ou l’autre des deux compagnies aériennes, « comme la Nouvelle-Zélande » , ont également précisé American Airlines et Qantas.

Le lancement de la liaison Los Angeles – Sydney marque le premier service d’American Airlines vers l’Australie, sur un axe déjà desservi par sa partenaire australienne, mais aussi ses concurrentes américaines Delta Air Lines et United Airlines, ainsi que Virgin Australia. Il marque aussi le renforcement du hub d’American Airlines à Los Angeles, où la compagnie a déjà ouvert sept nouvelles lignes depuis l’année dernière, vers AtlantaBelizeEdmontonGuadalajaraSan AntonioTampa et Vancouver.

American Airlines déploiera sur la nouvelle liaison Los Angeles – Sydney le fleuron de sa flotte, un Boeing 777-300ER  avec des sièges-lits en Première classe et en classe Affaires.

Quant à Qantas, elle a identifié en San Francisco le principal marché des voyageurs d’affaires qu’elle ne desservait pas encore – ou plutôt qu’elle ne desservait plus puisqu’elle assurait la liaison il y a plusieurs années. La ligne Sydney – San Francisco sera exploitée avec un Boeing 747-400 dont les cabines ont été rénovées à l’identique de l’A380. Qantas sera en concurrence uniquement avec United Airlines.

Etant donné l’utilisation de la flotte de la compagnie australienne, l’ouverture de la ligne Sydney – San Francisco est rendue possible grâce au partenariat avec American Airlines, dont le service quotidien entre Los Angeles et Sydney en 777-300ER remplacera quatre rotations hebdomadaires de Qantas en Boeing 747-400 sur cette même route. La compagnie australienne maintient cependant son service quotidien entre les deux villes assuré en Airbus A380.

Au total, American Airlines et Qantas relieront Los Angeles à Sydney à raison de dix-sept fréquences hebdomadaires, soit sept par Qantas en A380, sept par American en 777-300ER, et trois par Qantas en 747-400.

L’ouverture des deux nouvelles lignes d’American Airlines et Qantas représente une augmentation des capacités de l’ordre de 9% sur le marché Etats-Unis / Australie (et de 6% entre Los Angeles et Sydney). Ensemble, les deux transporteurs vont réaliser 45 vols par semaine entre les deux pays.

Pour Qantas, les Etats-Unis sont un marché crucial, qui assure 40% de son trafic. Le partenariat qu’elle a formé avec Emirates Airlines ne semble pas affecter ses relations avec American Airlines, qui milite de son côté pour une restriction des droits de trafic des compagnies du Golfe aux Etats-Unis. « Nous avons d’excellentes relations avec à la fois Emirates et American et cela va continuer » , a assuré Alan Joyce, le directeur exécutif de Qantas, lors d’une conférence de presse à Miami le 09 juin.

> Plus d’actualités sur American Airlines

> Plus d’actualités sur Qantas

Photo : Boeing 777-300ER d’ American Airlines – © AA

Alliance American Airlines / Qantas

Laissez un commentaire