Boeing débute l’assemblage du premier 737 MAX

 

737Max 1st Spar-01Boeing a commencé à construire le premier 737 MAX dans ses installations de Renton (Etat de Washington), en ligne avec le calendrier qu’il s’est fixé.

Les techniciens de l’avionneur ont commencé à assembler les ailes pour le premier prototype du 737 MAX. Il s’agit des premiers composants du nouvel avion à rentrer en production à Renton.

« Franchir cette étape selon le calendrier prévu témoigne de la réussite de notre équipe intégrée pour la conception et la construction du 737 » , s’est félicité Keith Leverkuhn, Vice-Président de Boeing en charge du programme 737 MAX.

Les panneaux de revêtement, les longerons et les espars (ces structures internes qui supportent les ailes) ont été usinés préalablement dans les centres d’Auburn et Fredickson, également situés dans l’Etat de Wahington. Ils sont assemblés à Renton selon des processus automatisés afin de constituer les ailes.

Une fois terminées, celles-ci seront fixées au fuselage du premier 737 MAX sur une nouvelle ligne d’assemblage finale, Boeing assurant que cette étape sera franchie « plus tard cette année » .

L’avionneur a créé à Renton une nouvelle ligne d’assemblage finale dédiée entièrement au 737 MAX afin d’isoler sa production et perfectionner le processus de fabrication, pendant que le centre continue de produire les 737 de génération actuelle à la cadence de 42 appareils par mois.

Le 737 MAX est destiné à succéder au 737 NG, avec une consommation de carburant réduite, selon Boeing, de 20% par rapport à ce dernier, grâce aux nouveaux moteurs LEAP-1B de CFM international, de nouveaux winglets en bout d’aile et d’autres améliorations.

Le constructeur a enregistré à ce jour 2.720 commandes fermes pour les différentes versions du 737 MAX, (MAX 7, MAX 8 / MAX 200, MAX 9), provenant de 57 clients, dont Norwegian Air, Ryanair, TUI group et Turkish Airlines en Europe.

Les premières livraisons sont prévues en 2017.

Visualisation d'un Boeing 737 MAX 8 - © Boeing

Laissez un commentaire