Malaysia Airlines « continue d’opérer normalement »

Boeing 777-200ER de Malaysia Airlines - cc wikimedia

Malaysia Airlines a tenu à préciser mardi que ses opérations se poursuivaient normalement après que son directeur exécutif eut déclaré la veille que la compagnie était « techniquement en faillite » .

« Malaysia Airlines continue d’opérer normalement. Les clients et agents de voyages sont assurés que toutes les réservations et tous les billets seront honorés par la compagnie aérienne actuelle et par la nouvelle Malaysia Airlines après le 1er septembre 2015 » , indique le 2 juin dans un communiqué la compagnie nationale de la Malaise.

Celle-ci clarifie ainsi les propos de son nouveau directeur exécutif, Christoph Mueller : « nous sommes techniquement en faillite, et la baisse des performances a commencé bien avant les événements tragiques de 2014 » , a déclaré celui-ci le 1er juin.

Malaysia Airlines explique qu’en indiquant que la compagnie était « techniquement en faillite », son directeur exécutif faisait référence à la situation de la société existante (à savoir Malaysia Airlines Systems ou MAS), qui est actuellement déficitaire, et à son intention de transformer l’activité dans les années à venir avec des coûts réduits, en mettant l’accent sur l’amélioration tant de l’efficacité que de l’expérience passager.

La restructuration est « en bonne voie » , souligne la compagnie. Dans le cadre du plan présenté l’année dernière, certains actifs et passifs de MAS vont être transférés à une nouvelle société, Malaysia Airlines Berhad ou MAB, qui exploitera la nouvelle Malaysia Airlines à partir du 1er septembre 2015.

La solvabilité de MAB est garantie, car cette société est « entièrement détenue par Khazanah, le fonds souverain de Malaisie » , rappelle Malaysia Airlines.

La transition de MAS à MAB, qui a débuté en août 2014, est soutenue par un financement de 6 milliards de ringgits malaysiens (1,5 milliard d’euros) apporté par Khazanah, sur une base échelonnée et soumis à de strictes conditions chargées d’assurer le retour à la rentabilité de Malaysia Airlines d’ici 3 ans.

Dans cette optique, la compagnie aérienne s’apprête à supprimer 6.000 de ses 20.000 emplois actuels et à réduire son réseau par la suppression de lignes et une révision du plan de flotte.

Des mesures ont déjà été prises, avec la suspension de la desserte de Francfort (depuis le 29 mai), Cochin (1er juin), Krabi (06 mai) et Kunming (30 avril 2015).

D’autres coupes sombres sont attendues sur le réseau, mais Paris Charles sera épargné, a précisé Malaysia Airlines, qui pourrait toutefois déployer un Boeing 777-200ER sur la route, au lieu de l’Airbus A380 actuel.

La flotte de super Jumbos a fait l’objet d’une mise en vente ou location.

> Plus d’actualités sur Malaysia Airlines

Photo : Boeing 777-200ER de Malaysia Airlines – cc wikimedia

Laissez un commentaire