Une fuite radioactive détectée à l’aéroport de Delhi

Aéroport Indira Gandhi de Delhi, côté pistes - cc wikimedia

Une fuite de produits radioactifs a été détectée vendredi à l’aéroport Indira Gandhi de Delhi, mais elle ne présenterait aucun risque pour les passagers.

Les autorités se veulent rassurantes après la découverte le 29 mai dans un hangar de l’aéroport de la capitale indienne d’une fuite d’un liquide radioactif sur une cargaison de matériel médical livrée par un vol de Turkish Airlines à l’arrivée.

« La zone est éloignée des terminaux passagers et il n’y a absolument aucun risque d’exposition » , a indiqué l’aéroport de Delhi dans un communiqué cité par l’agence Reuters.

La zone a été bouclée pour permettre l’intervention des équipes de la National Disaster Response Force et des autorités nucléaires indiennes.

Le liquide détecté – de l’iodure de sodium 131 utilisé en médecine nucléaire – ne serait que faiblement radioactif. Il sert à traiter les cancers de la thyroïde et l’hyperthyroïdie. Il émet un rayonnement et doit être manipulé avec soin pour minimiser l’exposition accidentelle des techniciens de santé et des patients.

La fuite est « sous contrôle » , a déclaré le 29 mai le Ministre indien de l’intérieur, Rajnath Singh.

Plus tôt dans la journée, les autorités aéroportuaires avaient indiqué qu’il n’y avait pas lieu de « paniquer » .

L’incident n’a provoqué aucune perturbation sur le trafic aérien.

Photo : Aéroport Indira Gandhi de Delhi, côté pistes – cc wikimedia