Aer Lingus : l’Etat irlandais accepte de vendre sa participation à IAG

Airbus A330-300 d'Aer Lingus - © Aer Lingus

Le gouvernement de la République d’Irlande a donné son accord mardi pour vendre sa participation de 25,1% dans Aer Lingus à International Airlines Group (IAG), qui pourrait ainsi détenir une quatrième compagnie aérienne, après British Airways, Iberia et Vueling.

L’Etat irlandais a finalement accepté la troisième offre d’IAG, malgré les protestations des partis de l’opposition et des syndicats qui redoutent des suppressions d’emplois.

La transaction doit néanmoins être approuvée par l’Assemblée irlandaise et les actionnaires d’Aer Lingus, parmi lesquels figure Ryanair pour 29,8% du capital.

La low-cost laisse planer le doute sur ses intentions, après avoir indiqué qu’elle examinerait toute proposition d’IAG pour sa propre participation. Elle a tenté par trois fois de racheter Aer Lingus, la dernière tentative en 2012 ayant échoué après une décision de la Commission Européenne qui l’a jugée néfaste d’un point de vue concurrentiel. Ryanair est toujours soumise à une ordonnance de Bruxelles pour ramener sa participation à 5% dans Aer Lingus, mais elle a fait appel de cette décision.

Au demeurant, la vente d’Aer Lingus à IAG resterait soumise à l’approbation de la Commission Européenne.

De son côté, IAG a proposé en janvier 2015 un rachat d’Aer Lingus sur la base de 2,5 euros l’action plus un dividende de 0,05 euros par action, qui valorise ainsi la compagnie irlandaise à hauteur de 1,4 milliard d’euros.

Après des négociations avec Dublin, le groupe a en outre accepté qu’en cas de rachat, Aer Lingus conserve ses créneaux actuels à l’aéroport de Londres Heathrow pour continuer ses programmes d’hiver et d’été avec des vols quotidiens vers Dublin, Cork et Shannon pendant au moins sept années après la transaction. Aer Lingus conservera l’exploitation de ses opérations sous sa marque ainsi que son nom, et elle maintiendra son siège social dans la République d’Irlande.

« Aer Lingus, l’Irlande et IAG ont tout à gagner avec cette offre. Aer Lingus conserverait le contrôle de sa marque et de ses opérations tout en se renforçant au sein d’un groupe de transport aérien pérenne et rentable, alors que l’industrie se consolide » , a déclaré le directeur exécutif d’IAG, Willie Walsh. « L’acquisition d’Aer Lingus permettrait d’ajouter à IAG une quatrième compagnie aérienne, compétitive et efficace en termes de coûts, pour développer notre réseau grâce à Dublin qui fonctionnerait comme une plaque tournante entre le Royaume-Uni, l’Europe continentale et l’Amérique du Nord » , a-t-il aussi expliqué.

De son côté, Aer Lingus estime que l’accord est « convaincant » , selon son Président Colm Barrington : « la compagnie va profiter des avantages commerciaux et stratégiques en faisant partie du groupe IAG, bien plus vaste et diversifié qu’elle sur le plan mondial, et membre de l’alliance Oneworld » .

Aer Lingus a transporté 9,8 millions de passagers en 2014 avec une flotte de 50 avions; le groupe IAG 77,3 millions de passagers avec une flotte combinée de 464 avions. Ce dernier compte pour premier actionnaire Qatar Airways, qui a acheté 9,99% de son capital en janvier 2015.

> Plus d’actualités sur Aer Lingus

Photo : Airbus A330-300 d’Aer Lingus – © Aer Lingus

Laissez un commentaire