Djibouti envisage de lancer sa compagnie aérienne

Vue aérienne de l'aéroport de Djibouti Ambouli - cc wikimedia

Les autorités de Djibouti ont signé la semaine dernière un protocole d’accord avec Cardiff Aviation, une société britannique spécialisée dans la maintenance aéronautique, pour assurer le lancement d’une compagnie aérienne nationale, Air Djibouti.

Selon les termes du protocole d’accord (MoU), Cardiff Aviation s’assurera d’obtenir et gérer pour Air Djibouti un certificat d’opérateur aérien (AOC) conforme à la règlementation européenne, lui trouvera des avions, et effectuera la gestion des opérations.

Cette initiative fait suite à une étude qui a identifié des marchés pour un transporteur opérant depuis Djibouti, « fondé sur les besoins des pays voisins enclavés, les programmes d’aide gouvernementaux en Afrique, le soutien des installations militaires actuellement basées à Djibouti, et la nécessité d’offrir aux passagers des liaisons vers les principaux centres d’affaires internationaux tels que Londres et Dubaï » , indique un communiqué.

Les appareils seront entretenus dans les installations de Cardiff Aviation aux Pays de Galles, ce qui conduira « à une compagnie aérienne sûre et efficace qui va transformer l’aviation en Afrique de l’Est » , explique la société de maintenance.

« Djibouti est particulièrement bien placée pour devenir une plaque tournante des investissements depuis l’Europe, le Moyen-Orient, et l’Asie vers l’Afrique. En fournissant à Air Djibouti un soutien aéronautique et une mise en oeuvre du projet, Cardiff Aviation apportera toute son expertise et sa capacité sur l’un des marchés les plus excitants de l’aviation dans le monde pour impulser la croissance dans une région avec un potentiel énorme » , déclare Bruce Dickinson, Président de Cardiff Aviation – et en passant également chanteur du groupe de rock Iron Maiden.

Air Djibouti exploitera tout d’abord des opérations de fret aérien, pour lesquelles des avions ont déjà été trouvés. La nouvelle compagnie vise cependant à proposer le transport des passagers sur des « marchés clés dans un très proche avenir » .

Djibouti a l’intention de répliquer dans le secteur de l’aviation les succès enregistrés récemment dans la logistique portuaire, avec des projets pour développer quatre nouveaux ports et deux nouveaux aéroports qui constitueront un réseau complet de fret mer-air. Ce programme d’infrastructures et de logistique représente des investissements supérieurs à 14 milliards de dollars.

Une compagnie aérienne dénommée Air Djibouti a déjà opéré entre 1963 et 2002, avec une flotte composée d’Airbus A310, Boeing 737 et McDonnell Douglas DC9, vers des destinations comme Paris Charles de Gaulle, Addis Abeba, Aden ou Mogadiscio.

A l’heure actuelle, l’aéroport de Djibouti Ambouli est desservi principalement par Air France, Ethiopian Airlines, Flydubai, Kenya Airways, Qatar Airways et Turkish Airlines. Les transporteurs yéménites Yemenia et Felix Airways qui étaient également présents ont suspendu toutes leurs opérations jusqu’à nouvel ordre.

Les compagnies aériennes enregistrées à Djibouti sont pour le moment inscrites sur la liste noire de l’Union Européenne.

Photo : Vue aérienne de l’aéroport de Djibouti Ambouli – cc wikimedia

Laissez un commentaire