Bombardier envisage un troisième variante de son CSeries

Vol inaugural du Bombardier CS300 - © Bombardier

Bombardier a indiqué jeudi qu’il envisageait une troisième variante de son modèle CSeries, qui s’attaquerait directement aux Airbus A320neo et Boeing 737 MAX.

Pour la première fois, le constructeur canadien a évoqué la possibilité de produire un CS500 à la capacité plus importante que les CS100 et CS300 actuellement en phase de développement.

« Nous voyons des opportunités permettant à une prochaine version (du CSeries) de se rapprocher de plus en plus de la réalité » , a déclaré le nouveau PDG de Bombardier, Fred Cromer, lors d’une interview le 21 mai au Wall Street Journal.

Après les CS100 (110 à 125 sièges) et CS300 (135 à 160 sièges) vendus aujourd’hui à 63 et 180 exemplaires respectivement, la version allongée CS500 pourrait transporter 160 à 180 passagers pour se positionner sur un marché bien plus vaste dominé par les futurs Airbus A320neo et Boeing 737 MAX, commandés à plusieurs milliers d’exemplaires chacun.

Toutefois, Bombardier a besoin de poursuivre les essais en cours sur les CS100 et CS300, notamment pour savoir si les mêmes ailes peuvent être utilisées pour l’éventuel CS500, ce qui réduirait grandement les coûts de développement.

Le CS100 a accompli 70% de son programme de certification, qui doit intervenir d’ici la fin de l’année 2015 pour une entrée en service commercial au cours du premier semestre 2016, avec pour compagnie de lancement SWISS. Le CS300 devrait suivre six mois plus tard.

> Plus d’actualités sur Bombardier

Laissez un commentaire