Icelandair fait mieux que prévu au 1er trimestre 2015, commande des 767

Boeing 757-200 Hekla Aurora d'Icelandair - © Icelandair

Les résultats de la compagnie Icelandair ont dépassé ses attentes au 1er Premier trimestre 2015, avec une forte augmentation du nombre de passagers transportés et un taux d’occupation record, mais les bénéfices sont toutefois inférieurs à ceux de l’année dernière en raison d’un taux de change avec le dollar défavorable.

Sur les trois premiers mois de l’année 2015, la compagnie aérienne régulière islandaise a transporté près de 477 000 passagers, soit une augmentation de 19% par rapport à la même période l’année dernière. De même, elle a enregistré 12% d’augmentation de capacité sur ses vols internationaux. Le taux de remplissage s’élève à 79,2%, par rapport à 74,3% l’année précédente, constituant pour elle le plus haut taux jamais enregistré pour un premier trimestre.

Les bénéfices réalisés au cours des premiers mois de 2015 s’élèvent à 167,5 millions d’euros (186,1 millions de dollars), soit une baisse de 3% par rapport au chiffre de l’année précédente, malgré le développement de l’offre de la compagnie. Icelandair explique cette moindre performance par l’affaiblissement des monnaies européennes face au dollar américain. A taux fixe, les bénéfices correspondent à une hausse de 6,5%. Les revenus liés au transport ont enregistré une augmentation de 6,1 millions d’euros (6,8 millions de dollars), soit +6 % entre les deux années.

Sur les vols à destination de l’Amérique du Nord, Icelandair a noté une augmentation de 15%, résultant principalement d’un plus grand nombre de vols vers Washington et Edmonton. D’autre part, la compagnie a enregistré une hausse de 9% sur les vols européens.

La hausse de 23% sur le marché nord-atlantique représente la progression la plus importante. Néanmoins, l’expansion de 19% du marché touristique vers l’Islande est conséquente et ce dernier, avec 47% du nombre total de passagers, reste donc le principal marché d’Icelandair.

Icelandair Group indique que ses perspectives de développement sont « prometteuses » . En effet, l’augmentation considérable du nombre de passagers et le taux de remplissage record de ce premier trimestre laissent présager d’excellents résultats pour les mois à venir, a estimé le groupe. A ce jour, les réservations des vols pour l’été 2015 correspondent à ses prévisions.

D’autre part, Icelandair a récemment annoncé une nouvelle qu’elle qualifie de « stratégique » concernant sa flotte : à l’automne 2015, deux Boeing 767-300ER pouvant accueillir 260 passagers rejoindront les Boeing 757-200. Ils seront opérationnels dès le printemps 2016 et lui offriront « de nombreuses opportunités de développement sur de nouveaux marchés » .  L’important taux de remplissage sur la majorité des vols ainsi que le peu de disponibilité des slots « justifient entièrement » aux yeux de la compagnie l’utilisation de ces nouveaux appareils à la capacité plus importante.

« Les performances de ce premier trimestre ont excédé nos projections et ont surpassé de manière significative les résultats du premier trimestre 2014. Cela est principalement dû à l’augmentation considérable du nombre de passagers sur nos vols internationaux d’Icelandair. De plus, nous avons su optimiser à la fois la capacité de nos appareils et celle de nos hôtels. La baisse du prix du pétrole a également eu un impact conséquent dans la comparaison des deux années » .

« L’augmentation simultanée du nombre de passagers et du taux de remplissage constituent un record pour un premier trimestre. Parallèlement, fort d’une très bonne gestion des chambres d’hôtels, Icelandair Group se positionne au premier plan dans le développement des services pour les touristes voyageant en Islande pendant les périodes hors-saisons. Les résultats d’occupation des chambres étant passés de 67,3% en 2014 à 75,2% au premier trimestre 2015, mettent en évidence le succès de nos actions. La gestion des autres activités commerciales du groupe a également été une réussite en ce premier trimestre » , a déclaré Björgólfur Jóhannsson, CEO et Président d’Icelandair Group.

Icelandair exploite actuellement 22 Boeing 757-200 et 1 757-300. Outre les deux Boeing 767-300ER, elle a passé commande pour 9 Boeing 737 MAX 8 (153 sièges) et 7 737 MAX 9 (172 sièges), livrables entre 2018 et 2021.

> Plus d’actualités sur Icelandair.

Crédit photo : Boeing 757-200 Hekla Aurora d’Icelandair – © Icelandair

…….

Laissez un commentaire