Qatar Airways lance Atlanta, Boston, Los Angeles, l’Airbus A350 aux USA

Airbus A350-900 XWB en vol - © Airbus

Qatar Airways continue son expansion et dit commencer « une nouvelle phase de son développement aux États-Unis » , selon un communiqué en date du 04 mai 2015. La compagnie qatarie ouvrira l’année prochaine Los Angeles, Boston et Atlanta. Avec ces nouvelles destinations, elle offrira des services quotidiens sans escale depuis son hub de Doha vers les dix plus grandes métropoles américaines, dont deux seront desservies avec le tout nouvel Airbus A350-900 XWB.

À compter du 1er Janvier 2016, Qatar Airways opérera des vols quotidiens à destination de Los Angeles, en Californie, la deuxième plus grande ville des États-Unis. La liaison sera effectuée en Boeing 777 bi-classe, dont tous les exemplaires sont équipés avec 42 sièges de classe Affaires (en rangées de 2-2-2) et d’une capacité totale comprise entre 259 et 380 sièges selon les versions (777-200LR et 777-300ER).

Puis le 16 Mars 2016, la compagnie lancera des vols quotidiens vers Boston, la capitale du Massachusetts, avec un Airbus A350-900 XWB, configuré également en bi-classe pour accueillir 283 passagers, soit 36 en classe Affaires (en rangées de 1-2-1) et 247 en Economie (en rangées de 3-3-3).

Atlanta, en Géorgie, sera le troisième nouvel itinéraire de Qatar Airways aux États-Unis et sera servie par des vols quotidiens à partir du 1er Juillet 2016. Le trajet sera effectué en Boeing 777.

En plus de ces ouvertures de lignes, Qatar Airways augmentera ses fréquences et ses capacités vers New York, une décision qu’elle dit motivée par « l’augmentation de la demande des passagers » . Ainsi, elle ajoute à compter du 1er mars 2016 un deuxième vol quotidien vers « la plus grande ville et le centre financier d’Amérique »  qu’elle dessert depuis 2007. La nouvelle rotation sera effectuée en Airbus A350-900 XWB, et complètera ainsi le service existant qui reste assuré en Boeing 777.

Ces annonces interviennent alors qu’un débat s’est installé en Europe et aux Etats-Unis sur la croissance des compagnies du Golfe, accusées de mener une « concurrence déloyale » en raison des subventions ou aides indirectes qu’apporteraient les Etats qui les contrôlent.

L’arrivée de Qatar Airways à Atlanta en particulier ne devrait pas faire plaisir à Delta Air Lines, qui y opère son principal hub mondial. La compagnie américaine est alliée à Air France-KLM au sein d’une co-entreprise transatlantique, qui pourrait subir indirectement la concurrence de ces nouvelles lignes.

Qatar Airways vise en effet le marché des correspondances au départ de l’Amérique du Nord vers l’Inde et le reste de l’Asie. Elle souligne d’ailleurs les opportunités qu’offriront ses nouveaux services pour les voyageurs entre les Etats-Unis et Dubaï, Abu Dhabi, Bombay, New Delhi, Singapour, Hong Kong, Bangkok, Jakarta et les Maldives – « toutes avec d’excellentes connexions depuis les villes américaines » , précise-t-elle.

« Nous souhaitons offrir une grande expérience de voyage à nos passagers des États-Unis avec la meilleure classe Affaires au monde à travers notre réseau de plus de 140 destinations, avec un transfert pratique et unique au nouvel aéroport international ultra-moderne d’Hamad à Doha » , a déclaré le directeur de Qatar Airways, Akbar Al Baker.

La compagnie qatarie a connu une croissance rapide en seulement 18 années d’existence, au point d’opérer aujourd’hui une flotte de 156 appareils dont 2 A350-900 XWB ainsi que 4 A380. Son carnet de commandes comprend plus de 340 avions (dont 80 A320neo, 78 A350, 9 A380, 41 Boeing 787-8 et 100 777X).

> Plus d’actualités sur Qatar Airways

Crédit photo : Airbus A350-900 XWB en vol – © Airbus

…….

Laissez un commentaire