Qatar Airways : des droits de trafic pour Nice et Lyon en échange des Rafale ?

Premier Airbus A350-900 aux couleurs de Qatar Airways (MSN006) - © Qatar Airways

Qatar Airways pourrait prochainement desservir les aéroports de Nice Côte d’Azur et Lyon Saint Exupéry depuis son hub de Doha : le gouvernement Français aurait accepté d’augmenter les droits de trafic de la compagnie du Golfe en contrepartie de l’acquisition de Rafale.

Depuis plusieurs années, le Qatar demandait avec insistance que sa compagnie aérienne puisse effectuer plus de vols vers la France. Cela pourrait être bientôt une possibilité. En échange d’un contrat portant sur l’acquisition de 24 Rafale d’une valeur de 6,3 milliards d’euros, la France aurait accepté la demande du Qatar d’augmenter les droits de trafic entre les deux pays, selon une information des Echos. « Qatar Airways va pouvoir atterrir et décoller à Lyon et Nice, peut-être pas une fois par jour, mais plusieurs fois par semaine » , précise le journal économique. « Les deux parties ont aussi convenu de faire le point dans un an, toujours selon nos informations » , ajoute-t-il.

Selon les accords aériens actuellement en vigueur entre les deux pays, Qatar Airways est autorisée à effectuer 21 rotations hebdomadaires entre le Qatar et la France. Elle utilise entièrement ces droits de trafic pour la ligne Doha – Paris Charles de Gaulle. La compagnie qatarie a en effet interrompu en mai 2013 la desserte de Nice, qu’elle effectuait alors à raison de trois vols par semaine (via Milan). Ceux-ci ont été reportés sur la plateforme parisienne où elle souhaitait se renforcer.

Cette décision faisait suite au refus par la Direction Générale de l’Aviation Civile (DGAC) d’accorder des fréquences supplémentaires. La question avait alors empoisonné les relations entre la France et le Qatar, qui avait menacé à demi-mot de limiter les achats d’Airbus, dont Qatar Airways est l’un des meilleurs clients (avec un total de 220 avions commandés, dont 80 A350 et 10 A380).

Si elle était confirmée, la décision d’accorder davantage de droits de trafic à Qatar Airways constituerait un revirement de position du gouvernement Français. Le ministre des Transports, Alain Vidalies, affirmait devant les Sénateurs il y a tout juste trois mois, le 05 février 2015, que « plus aucun droit de trafic nouveau n’est accordé (aux compagnies du Golfe) » , accusées de mener une concurrence déloyale à Air France-KLM, dont l’Etat est actionnaire à hauteur de 16%. Le ministre dénonçait alors les « subventions de la part des Etats qui les contrôlent, un accès au carburant à prix coûtant, un coût réduit d’accès aux infrastructures aéroportuaires et les conditions sociales et fiscales avantageuses » .

De leur côté, les aéroports de Nice Côte d’Azur et Lyon Saint Exupéry réclament une augmentation des droits de trafic pour accueillir de nouvelles compagnies étrangères en long-courrier. « L’offre arrivée / départ de Paris en long-courrier, c’est 28 millions de sièges. Notre demande aujourd’hui, c’est d’avoir [pour Nice] 150.000 sièges de plus, » indiquait en septembre 2014 le Président de la société gestionnaire Aéroports de la Côte d’Azur (ACA), Dominique Thillaud. « Ce n’est pas ces nouveaux trafics qui vont déstabiliser le ciel Français, tant dans la dimension desserte aérienne qu’aéroportuaire » , ajoutait-il.

Lyon et Nice sont actuellement desservis par Emirates Airline depuis Dubai, à raison de 5 et 7 vols par semaine respectivement.

> Plus d’actualités sur les droits de trafic

> Plus d’actualités sur Qatar Airways

Crédit photo : Premier Airbus A350-900 aux couleurs de Qatar Airways (MSN006) – © Qatar Airways

…….

Un commentaire sur “Qatar Airways : des droits de trafic pour Nice et Lyon en échange des Rafale ?

Laissez un commentaire