Air Serbia : la méthode Etihad Airways porte ses fruits

© Air Serbia

Air Serbia a publié lundi des résultats trimestriels marqués par une forte hausse du nombre de passagers transportés et du chiffre d’affaires. Elle continue ainsi son redressement, opéré sous la houlette d’Etihad Airways qui a pris une participation de 49% en 2013.

La compagnie aérienne nationale de la République de Serbie a transporté 453.000 passagers au 1er trimestre 2015, contre 359.000 lors de la même période de 2014, soit une augmentation de 26% en un an, tandis que l’offre (exprimée en SKO – sièges kilomètres offerts) a crû de 15% pendant la même période, selon un communiqué du transporteur en date du 27 avril.

La tendance est identique pour l’activité cargo, qui enregistre 61% de croissance avec 875 tonnes de fret transportées sur les trois premiers mois de l’année.

Le chiffre d’affaires est lui aussi en progression, à 39 millions d’euros, soit 44% de plus qu’au premier trimestre de l’année précédente.

« Nous avons continué à récolter les fruits de notre croissance, qui est alimentée par le développement de notre réseau et l’expansion des partenariats en partage de code. Nos résultats continuent de démontrer l’efficacité de notre stratégie d’entreprise » , a déclaré Dane Kondic, le chef de la direction d’Air Serbia.

Avant qu’elle ne soit reprise partiellement par Etihad Airways, la compagnie qui s’appelait alors JAT, subissait des pertes massives, de l’ordre de 73 millions d’euros en 2013. Un an plus tard, ses comptes se rétablissaient, avec un bénéfice – encore modeste – de 2,7 millions d’euros pour l’exercice 2014. Ce résultat a été obtenu avec la méthode qu’Etihad applique à ses filiales :  modernisation de l’image de marque (changement de nom et de livrée), expansion du réseau, rajeunissement de la flotte, réorganisation du hub de Belgrade (avec de nouvelles plages horaires), et développement des partages de codes.

Pour 2015, Air Serbia continue sur la même lancée : au cours du 1er trimestre, elle a considérablement élargi ses partenariats, en signant de nouveaux accords avec Adria Airways, Aeroflot, airberlin, Air France, Alitalia, Bulgaria Air, Etihad Airways, Etihad régional (exploité par Darwin Airline), KLM et Tarom, ajoutant ainsi 29 nouvelles destinations en partage de code, y compris Séoul, Singapour et Ho Chi Minh-Ville en Extrême-Orient, ainsi que quatre villes en Australie.

Tout en poursuivant sa stratégie de « discipline financière et de contrôle des coûts » , la compagnie se fixe pour 2015 de nouveaux objectifs : « le développement de sa main-d’œuvre et l’amélioration de l’expérience client par l’innovation de ses produits et services » , selon son dirigeant.

Air Serbia emploie actuellement 2.300 salariés (y compris ses filiales, Air Serbia Catering et et Air Serbia Ground Services).

Le renouvellement de la flotte a été opéré en 2014, avec l’arrivée de 8 Airbus A319 et 2 A320, ainsi que 5 ATR72-200/500, qui volent aux côtés de 4 Boeing 737-300. En outre, elle doit recevoir 10 Airbus A320neo entre 2018 et 2020.

La compagnie envisage de lancer des vols longs-courriers à partir de 2016, sans doute vers les Etats-Unis, où elle pourrait desservir notamment New York, Chicago (qui comprend une large diaspora Serbe) ou Toronto.

> Plus d’actualités sur Air Serbia

Crédit photo : © Air Serbia

…….

Laissez un commentaire