Airbus : le nombre d’avions dans la région Pacifique Sud – Australie doublera en vingt ans

Vol en formation de l'Airbus A350-900 XWB (29/09/2014) - © Airbus

La flotte d’avions commerciaux desservant le Pacifique Sud et l’Australie passera d’environ 700 appareils aujourd’hui à plus de 1.200 d’ici 2033, avec notamment un doublement du nombre des gros-porteurs, a indiqué Airbus ce lundi. Comparable à d’autres marchés matures tels que l’Amérique du Nord et l’Europe, la croissance de la région sera soutenue par la propension des habitants de la région à voyager – la plus forte dans le monde, selon l’avionneur.

Selon ses prévisions de marché à 20 ans, Airbus estime que le trafic international desservant la région du Pacifique Sud et de l’Australie va croître au rythme de 4,5% par an, porté par le liaisons vers l’Asie (5,1%), l’Amérique latine (6,2%), l’Afrique (6,3%) et le Moyen-Orient (5,4%). En comparaison, le trafic mondial progressera durant la même période au rythme de 4,7% chaque année.

Ainsi, le nombre d’avions desservant la région va augmenter de 70%, et même de 100% pour les gros-porteurs qui passeront de 290 environ aujourd’hui à 640 environ en 2033. Au total, le Pacifique Sud et l’Australie auront une flotte combinée qui augmentera pratiquement de 500 appareils, dont 146 monocouloirs (comme les Airbus A320 et A320neo ou les Boeing 737 NG et MAX) et 353 gros porteurs (de 250 places et plus, comme les Airbus A330, A330neo, A350 XWB et A380, ou les Boeing 787, 777 ou 777X).

Airbus explique cette croissance notamment par la propension des résidents de la région à voyager (plus de trois voyages par habitant par an aujourd’hui) – soit presque le double de celle de l’Amérique du Nord. Et cet appétence pour les voyages perdurera et restera la plus forte dans le monde avec plus de quatre voyages par habitant par an en 2033.

Ainsi, le premier pays de la région en termes de population, l’Australie, enregistrera un doublement de son trafic domestique (qui a déjà augmenté de 90% sur les 10 dernières années), soit environ 90 millions de passagers supplémentaires par an d’ici 2033, principalement vers les aéroports les plus fréquentés (Sydney, Melbourne, Adelaide, Brisbane et Perth). Le trafic international ne sera pas en reste, porté notamment par le tourisme, en particulier en provenance de Chine, alors que 99,7% des arrivées internationales se font par voie aérienne.

L’avionneur estime que cette tendance soutiendra les ventes de son A330neo, ainsi que l’A350 XWB et l’A380 pour les routes les plus denses.

La croissance de la région sera en ligne avec l’évolution mondiale : Airbus table sur un besoin en nouveaux avions passagers de plus de 100 places et cargo à 31.400 exemplaires pour la période 2014-2033, représentant une valeur de 4,4 trillions de dollars.

Compte tenu du retrait envisagé de 12.400 appareils vieillissants, la flotte mondiale passera alors à 37.000 appareils, contre 18.500 aujourd’hui.

> Plus d’actualités sur Airbus

Crédit photo : vol en formation de l’Airbus A350-900 XWB (29/09/2014) – © Airbus

……..

Laissez un commentaire