ATR se renforce au Brésil

ATR72-600 d'Azul décollant de Sao Paulo Guarulhos au Brésil - © ATR

ATR a annoncé la semaine dernière plusieurs mesures renforçant ses activités au Brésil : le constructeur d’avions à hélices basé à Toulouse met en place un nouveau centre logistique, élargit son réseau de stations de maintenance agréés, et signe un nouveau contrat de maintenance avec la low-cost Azul.

ATR, qui est détenu à parts égales par Airbus et Finmeccanica, met en place un nouveau centre logistique à Sao Paulo au Brésil pour héberger un stock de pièces de rechange dans les locaux d’Helibras, centre de support d’Airbus Helicopters dans le pays.

L’accord entre ATR et Helibras, annoncé le 15 avril, permet également à ATR de continuer à améliorer son offre de services en Amérique Latine, une région où les ATR sont depuis dix ans les avions régionaux les plus vendus, selon le constructeur : la flotte d’ATR en opération est passée de 70 à près de 180 appareils depuis 2005, et dépassera les 200 avions l’an prochain.

Dans ces nouvelles installations, ATR mettra à disposition un stock de pièces de rechange comprenant notamment les principales unités interchangeables (LRUs), en support direct de son service GMA (Global Maintenance Agreement) pour ses clients brésiliens. Ce nouveau centre est le sixième de ce type pour ATR, qui compte déjà d’autres centres de pièces de rechange à Paris, Miami, Singapour, Kuala Lumpur et Auckland.

Renouvellement du contrat de maintenance avec Azul

Le nouveau centre de pièces de rechange qu’ATR s’apprête à ouvrir à Sao Paulo sera notamment accessible à la compagnie aérienne low-cost brésilienne Azul, avec laquelle ATR a signé également le 15 avril le renouvellement d’un contrat pour la maintenance globale de la flotte d’ATR du transporteur, composée par près de 60 avions, majoritairement des ATR 72-600 et des ATR 72-500.

Ce GMA porte sur une durée de cinq ans, et inclut la mise à disposition d’un stock de pièces de rechange dans les installations de la compagnie, comprenant par exemple des unités interchangeables (Line Replacement Units). L’accord prévoit également la gestion des réparations de ces pièces, leur réapprovisionnement à travers un pool, et un service de disponibilité et réparation des pâles d’hélices et des trains d’atterrissage.

ATR et AZUL avait précédemment signé un premier contrat de maintenance globale en 2010, date à laquelle Azul a commencé à intégrer les ATR dans sa flotte.

A ce jour, environ un tiers de la flotte mondiale d’ATR sont couverts par des GMA avec le constructeur.

Collaboration avec TAP M&E

ATR élargit aussi son réseau de stations de maintenance agréés au Brésil. L’avionneur a signé un double partenariat de collaboration avec la société de réparations aéronautiques TAP M&E, spécialiste brésilien d’activités MRO (Maintenance, Repair and Overhaul) et filiale de la compagnie aérienne TAP : d’une part TAP M&E intègre le réseau de stations recommandées par ATR pour la maintenance des cellules de ses appareils ; d’autre part, l’avionneur a également sélectionné TAP M&E comme première station de réparation de pièces de rechange au Brésil, en support de son offre de contrats de maintenance (GMA : Global Maintenance Agreement) proposés aux opérateurs d’ATR.

ATR continue ainsi à développer son réseau MRO avec une première station agréée en Amérique Latine. Auparavant, ATR avait déjà signé des accords de ce type avec Fokker Services (Singapour), Reihnland Air Services (Allemagne) et Atlantic Air Industries (France). Selon les termes de cet accord, TAP M&E suivra la politique de service d’ATR, destinée à proposer des solutions optimales aux opérateurs « dans le respect de règles fondamentales du service à la clientèle définies par ATR » .

ATR explique qu’à travers son réseau, il souhaite proposer à ses opérateurs un réseau mondial de fournisseurs de services de maintenance aéronautique indépendants hautement qualifiés. « Ce réseau MRO d’ATR est une étape majeure de la politique régionale mise en place par le Service de Support client d’ATR, avec pour objectif de proposer des solutions locales labélisées aux opérateurs ATR dans les domaines de la logistique, la formation ou encore la maintenance » indique l’avionneur.

Lancé en 1981, ATR a vendu plus de 1 400 appareils, équipant les flottes de 180 compagnies de 90 pays. ATR est un partenariat à parts égales entre deux acteurs aéronautiques européens, Alenia Aermacchi (société du Groupe Finmeccanica) et le groupe Airbus. Son siège social se situe à Toulouse.

> Plus d’actualités sur ATR

Crédit photo : ATR72-600 d’Azul décollant de Sao Paulo Guarulhos au Brésil – © ATR

…….

Laissez un commentaire