Comment Transavia veut devenir « la low-cost préférée en Europe »

Transavia : Boeing 737-800 NG nouvelle livrée (01/2015) - © Transavia

Transavia a dévoilé vendredi de nouvelles mesures pour devenir « la compagnie aérienne low-cost préférée en Europe » . La filiale à bas coûts d’Air France-KLM annonce la transparence sur les prix pratiqués, une offre et des services personnalisés, et des engagements « concrets » . 

Alors qu’elle vise à devenir la première compagnie low-cost au départ de Paris Orly dès cette année par le nombre de passagers transportés, Transavia a révélé le 17 avril de nouvelles mesures pour la distinguer de ses concurrentes.

« Notre objectif premier est de devenir LA compagnie aérienne low-cost préférée en Europe en proposant une offre diversifiée et accessible à tous. Au-delà du discours, nous le prouvons en devenant la première compagnie à s’engager sur la transparence de ses tarifs, aucun frais cachés sur notre site web, de nouveaux services personnalisés et une plus large offre de destinations » , déclare Hervé Kozar, Directeur Général Adjoint Commercial de Transavia.

La transparence comme mot d’ordre

A l’égard du client, Transavia joue la carte de la transparence : elle se dit la 1ère compagnie à s’engager à supprimer les frais supplémentaires sur l’ensemble de son offre sur son site internet et par téléphone. « Autrement dit, pas de mauvaise surprise ! » , résume Transavia. Le prix communiqué est le même qu’en fin de transaction. Le client sait en un coup d’œil le prix réel de son vol.

Sur le site web, www.transavia.com, la compagnie s’engage à proposer à ses clients les prix les plus bas du marché sur ses vols. Désormais, tous les prix affichés sont sans équivoque et ne sont majorés d’aucun frais de réservation ou de paiement.

Une offre et des services personnalisés

Après la mise en ligne, en février dernier, d’un nouveau site web à l’ergonomie revue, la compagnie propose 3 tarifs « qui répondent à tous types de clientèle » et qui « renforcent l’image accessible de la compagnie » .

  • Le tarif Basic : pour voyager tout simplement au meilleur prix sans option supplémentaire. L’offre comprend le billet d’avion et le bagage à main, jusqu’à 10 kilos.
  • Le tarif Plus : il permet d’emporter jusqu’à 20 kilos de bagages en soute, de cumuler des miles sur le programme de Flying Blue à partir de juin 2015, et de profiter d’une flexibilité sur le billet d’avion jusqu’à 15 jours avant la date de départ.
  • Le tarif Max : « parfait pour voyager l’esprit tranquille » , dit Transavia : le prix est tout compris avec une possibilité de modifier le vol et le passager jusqu’à 2h avant le départ. Il comprend jusqu’à 30 kilos de bagages en soute et un choix entre tous les sièges disponibles. Le voyageur pourra également gagner le double de miles.

Les engagements « Promis Jurés » de Transavia

Transavia dit placer « le client au centre de ses évolutions » . Avec cette nouvelle offre, ses clients bénéficient automatiquement des engagements « Promis Jurés » de la marque :

  • Le tarif le plus bas garanti lors d’une réservation sur le site Internet.
  • Une totale transparence des prix, sans aucun frais cachés et donc sans mauvaise surprise lors de la réservation.
  • Un droit à l’erreur jusqu’à 24h après l’achat.
  • Une information immédiate en cas d’aléas.
  • Un confort optimum à bord des nouveaux Boeing 737, flotte du groupe Air France – KLM.
  • La possibilité de dépenser ses miles et d’en gagner avec le programme de fidélité Flying Blue dès le 1er Juin 2015.
  • Des services à bord, entertainment App, magazine de bord…
  • Et enfin un sourire de nos équipages, LA marque de fabrique de Transavia, selon la compagnie.

– Une continuité des évolutions Transavia

Ces annonces interviennent alors que Transavia a entrepris de renouveler son image depuis le début d’année : fin janvier, elle a dévoilé un nouveau logo, une nouvelle livrée et de nouveaux uniformes. La compagnie pratique également une nouvelle politique bagage « plus transparente » et une procédure d’embarquement « bien huilée » .

Son offre de destinations s’est étoffée depuis le début du mois d’avril avec 9 nouvelles villes : Thessalonique, Fès, Valence, Dublin, Casablanca, Tirana, Varsovie et Munich au départ de Paris Orly et Madrid au départ de Nantes.

Précédemment, Air France-KLM avait indiqué faire du développement de Transavia une priorité. Le groupe s’est fixé un objectif de « plus de 60 avions » d’ici 2017 pour Transavia France et Transavia Hollande, et de 37 737 pour la seule Transavia France à l’horizon 2019. A l’été 2015, Transavia France opèrera 21 737, grâce à 7 exemplaires supplémentaires pris en location. Rappelons que Transavia Company, qui réunit les filiales françaises et néerlandaises, a passé commande en février 2015 pour 17 Boeing 737-800 NG (plus des options pour 3 appareils supplémentaires) livrables entre 2016 et 2018.

Par ailleurs, conformément à l’accord de développement signé entre Air France et ses pilotes, les appareils de Transavia France opèreront au départ de plusieurs aéroports Français à l’exception du hub de Paris-CDG, y compris sur des destinations déjà desservies par Air France.

A l’heure actuelle, Transavia exploite six bases en France et aux Pays-Bas, Amsterdam Schiphol et Paris Orly étant ses principaux hubs. Elle dessert 110 destinations en Europe et en Afrique du Nord et a transporté environ 10 millions de passagers en 2014.

> Plus d’actualités sur Transavia

…….

Laissez un commentaire