Norwegian : la grève des pilotes a coûté 40 millions d’euros

Boeing 737-800 © Norwegian

Boeing 737-800 © Norwegian

La low-cost Norwegian Air Shuttle a indiqué vendredi que la grève de ses pilotes scandinaves affecte ses comptes du mois de mars 2015 à hauteur de 350 millions de couronnes norvégiennes (40 millions d’euros) tandis qu’elle enregistre pour la première fois de son histoire une baisse du trafic passagers.

 

La facture de la grève de ses pilotes Scandinaves est lourde pour Norwegian : les vols annulés ont coûté 120 millions de couronnes norvégiennes (14 millions d’euros), la prise en charge des passagers (hébergements, repas, achats de billets auprès d’autres compagnies aériennes) 110 millions de couronnes norvégiennes (12 millions d’euros), tandis que la perte de revenus liée à la baisse du nombre de réservations pendant la période est estimée à 120 millions de couronnes norvégiennes (14 millions d’euros).

La low-cost estime ainsi à environ 350 millions de couronnes norvégiennes (40 millions d’euros) le coût de la grève.

Le mouvement social, qui a commencé le 28 février et qui a duré 11 jours, a été déclenché par deux syndicats de pilotes qui s’inquiétaient d’une possible détérioration des conditions de travail en Norvège, au Danemark et en Suède, à la suite de mesures d’économies décidées par la compagnie aérienne. La direction de Norwegian a finalement conclu un accord pour une durée de trois ans avec ses pilotes scandinaves le 10 mars, mettant fin à la grève qui a résulté en l’annulation de près de 2.000 vols essentiellement en Scandinavie.

« Heureusement, nous avons continué à attirer de nombreux clients en Europe et en Amérique, ce a qui compensé le fait que nos clients en Scandinavie ont été contraints de voler avec nos concurrents pendant la période. Si nous n’avions pas eu une telle  base de clientèle en dehors de la Scandinavie et autant d’employés qui ont travaillé dur, la situation aurait été encore plus difficile » , a estimé le PDG de Norwegian, Bjørn Kjos.

La grève s’est également soldée par une baisse de 4% du trafic passagers en mars 2015 par rapport au même mois de l’année précédente, une première dans l’histoire de la compagnie.

Cependant, les vols qui n’ont pas été touchés par la grève ont enregistré un coefficient d’occupation des sièges plus élevé qu’en mars 2014, signale Norwegian. Les réservations ont repris progressivement depuis le mouvement social, grâce à plusieurs campagnes de vente. Toutefois, cela ne compensera pas la perte de revenus pendant la grève, a-t-elle aussi précisé.

> Plus d’actualités sur Norwegian

…….

Un commentaire sur “Norwegian : la grève des pilotes a coûté 40 millions d’euros

  1. C’est drole ça…11 jours de greve, 40 millions et AF 14 jours…on passe de 40 a 400 millions??? OK AF a un plus grand réseau…mais 10 fois superieur, ça m’étonne!! AF ment.

Laissez un commentaire