L’EASA recommande le transport des cigarettes électroniques uniquement en cabine

© EASA

© EASA

L’Agence Européenne de Sécurité Aérienne (EASA) a recommandé lundi aux compagnies aériennes d’exiger de leurs passagers qu’ils transportent les cigarettes électroniques et accessoires uniquement dans les bagages de cabine en raison des risques d’incendie posés par ces objets.

 

L’EASA note que plusieurs incidents impliquant des cigarettes électroniques ont été rapportés à l’Organisation de l’Aviation Civile Internationale (OACI). En particulier, les éléments chauffants ont été activés accidentellement, résultant dans l’incendie des bagages enregistrés, placés dans la soute des avions.

En conséquence, l’EASA « recommande aux opérateurs aériens de demander aux passagers de transporter les cigarettes électroniques en cabine, où un incident peut être immédiatement pris en compte, et non dans leurs bagages enregistrés » , a fait savoir l’Agence dans un bulletin d’information de sécurité (SIB) en date du 7 avril.

Les compagnies aériennes de l’Union Européenne sont également encouragées à communiquer aux passagers leur politique concernant les cigarettes électroniques par tous les moyens déjà utilisés pour les informer sur le transport des marchandises dangereuses.

La recommandation de l’EASA est publiée alors que l’OACI envisage d’amender ses instructions pour le transport aérien des biens dangereux. L’organisation, placée sous la tutelle de l’ONU, a déjà décrit les risques liés au transport des cigarettes électroniques avec une recommandation pour les Etats membres, et la Federal Aviation Administration (FAA), l’autorité des Etats-Unis pour l’aviation civile, a par ailleurs émis en janvier 2014 une alerte de sécurité (FASO) à ce sujet.

Rappelons que l’EASA émet des recommandations qu’il appartient ensuite aux autorités de l’aviation civile de chaque Etat membre de l’Union Européenne de transposer ou non en mesures obligatoires auprès des compagnies aériennes.

……..

Laissez un commentaire