Sécurité aérienne : les Etats-Unis donnent la note maximale à l’Inde

Boeing 787-8 d'Air India - © Boeing

Boeing 787-8 d’Air India – © Boeing

La Federal Aviation Administration (FAA), l’autorité des Etats-Unis pour l’aviation civile, a relevé d’un cran la classification de l’Inde en matière de sécurité aérienne, en la rétablissant en catégorie 1. Cette mesure permet notamment aux compagnies aériennes Indiennes d’augmenter leurs opérations vers les Etats-Unis.

 

Le Secrétaire d’Etat aux Transports des Etats-Unis, Anthony Foxx, a annoncé le 08 avril dans un communiqué que l’Inde se conforme maintenant aux normes de sécurité internationales établies par l’Organisation de l’Aviation Civile Internationale (OACI), permettant ainsi la classification de ce pays en catégorie 1 dans le cadre du programme d’évaluation de la sécurité aérienne internationale de la FAA (IASA).

A la suite de plusieurs audits menés à partir de 2012, l’autorité Américaine avait abaissé la cote de l’Inde en catégorie 2 il y a un peu plus d’un an, en janvier 2014. Elle évoquait alors des lacunes dans la supervision des opérations aériennes de ce pays. Depuis, des mesures correctives ont été prises par le Directorate General for Civil Aviation (DGCA) Indien, portant notamment sur le recrutement d’inspecteurs et l’amélioration des procédures de contrôle, selon l’agence Reuters.

La décision des autorités Américaines n’avait entraîné aucune réaction de l’Union Européenne, qui n’a inscrit à ce jour aucune compagnie aérienne Indienne sur sa liste noire.

Le classement de l’Inde en catégorie 2 interdisait aux compagnies aériennes Indiennes d’augmenter leurs vols vers les Etats-Unis ou d’établir des accords de partage de codes avec leurs consoeurs Américaines. Elles subissaient des inspections de sécurité renforcées aux Etats-Unis.

Le retour de l’Inde en catégorie 1 met fin à ces mesures.

Deux compagnies aériennes Indiennes desservent actuellement le territoire des Etats-Unis, Jet Airways (détenue à 24% par Etihad Airways d’Abu Dhabi), et Air India (détenue par l’Etat Indien), qui est devenue membre de Star Alliance en juillet 2014.

L’Inde avait obtenu sa classification en catégorie 1 pour la première fois en 1997.

Le transport aérien se développe rapidement dans ce pays, aussi bien sur le marché intérieur que pour les vols vers l’étranger. En particulier, le nombre de passagers internationaux a augmenté de 6,9% entre 2013 et 2014, à 43 millions, selon les statistiques officielles Indiennes.

– Sécurité aérienne en Asie –

La décision de la FAA intervient alors que la sécurité aérienne de plusieurs pays d’Asie est en question.

A la suite d’une alerte émise par l’OACI sur la Thaïlande, les compagnies aériennes de ce pays se sont vues limiter leurs opérations vers le Japon, la Corée du Sud et la Chine, et subissent davantage de contrôles en Europe.

Le Vietnam est toujours classé en catégorie 2 par les Etats-Unis.

L’ensemble des compagnies aériennes du Népal, des Philippines (à l’exception de 2 transporteurs : Philippine Airlines et Cebu Pacific Air) et de l’Indonésie (à l’exception de 5 transporteurs : Garuda Indonesia, Airfast Indonesia, Mandala Airlines, Ekspres Transportasi Antarbenua et Indonesia Air Asia) restent inscrites sur la liste noire de l’Union Européenne.

> Plus d’actualités sur la sécurité aérienne

…….

Laissez un commentaire