Comair ouvrira une liaison aérienne vers l’île de Sainte Hélène

Boeing 737-400 Comair en livrée British Airways - Auteur Bob Adams CC BY-SA 2.0

En prévision de l’ouverture de son aéroport l’année prochaine, l’île de Sainte Hélène, territoire britannique isolé dans l’Atlantique Sud, a conclu un accord avec la compagnie sud-africaine Comair pour établir une liaison aérienne.

Le gouvernement de Sainte Hélène a indiqué le 27 mars 2015 avoir choisi Comair, franchise de British Airways, pour assurer un service aérien vers l’île, quand son aéroport, actuellement en construction, ouvrira en 2016. Celui-ci devra d’abord obtenir sa certification.

Comair opèrera alors un vol par semaine (le samedi) au départ de l’aéroport OR Tambo de Johannesburg en Boeing 737-800 NG bi-classe de 158 sièges (dont 20 en classe Affaires et 138 en classe Economique) qui arborera la livrée de British Airways.

Toutefois, la capacité de l’appareil sera limitée à 120 passagers et la charge de fret sera réduite en raison des contraintes opérationnelles de l’aéroport de Sainte Hélène, dont la piste aura une longueur de 1.850 mètres dont 1.550 mètres utiles pour l’atterrissage.

Le vol Johannesburg – Sainte Hélène prendra environ 5 heures. Les réservations ouvriront à la fin de l’année 2015. Les horaires sont actuellement à l’étude, mais le gouvernement de l’île souhaite qu’ils soient optimisés pour faciliter les correspondances à Johannesburg, en particulier vers l’Europe.

Des vols additionnels vers Johannesburg seront envisagés si la demande est suffisante, comme l’ouverture d’un service aérien complémentaire vers Ascension (où travaillent de nombreux habitants de Sainte Hélène).

La durée initiale de l’accord conclu entre le gouvernement de Sainte Hélène et Comair est de 3 ans à compter du premier vol, renouvelable pour un maximum de deux périodes de deux ans.

Basée principalement à l’aéroport de Johannesburg, la compagnie aérienne sud-africaine opère une flotte de 18 Boeing 737 en livrée British Airways, et 10 autres 737 aux couleurs de sa filiale low-cost kulula.com. Elle partage ses codes notamment avec Air France, KLM, Iberia et Cathay Pacific.

La construction de l’aéroport, d’un coût de 201,5 millions de livres sterling (273 millions d’euros) a été financée par le gouvernement du Royaume-Uni, pour rompre l’isolement et promouvoir le tourisme. Sainte Hélène, avec une population d’environ 4.000 habitants, est connue pour sa nature sauvage et pour abriter la dernière demeure de Napoléon Bonaparte, qui y fut exilé en 1815 jusqu’à sa mort en 1821.

L’île est actuellement reliée au reste du monde uniquement par voie maritime, une fois toutes les trois semaines. Le HMS Saint Helena qui effectue la liaison avec Capetown et l’île d’Ascension arrive en fin de vie et sa mise à la retraite est programmée pour juin 2016.

Construction de l'aéroport de Sainte Hélène (mars 2015) - Source : gouvernement de Sainte Hélène

Construction de l’aéroport de Sainte Hélène (mars 2015) – Source : gouvernement de Sainte Hélène

Situation de l'île de Sainte Hélène, via google maps

Situation de l’île de Sainte Hélène, via google maps

Photo principale : Boeing 737-400 Comair en livrée British Airways – Auteur Bob Adams CC BY-SA 2.0

Laissez un commentaire