Règle de deux dans le cockpit : Lufthansa, Air France-KLM, Aigle Azur,… s’y mettent

Commandant de bord et officier pilote dans le cockpit appareil d'Air France. - © Air France

Commandant de bord et officier pilote dans le cockpit appareil d’Air France. – © Air France

En réponse au crash du vol 4U 9525 de Germanwings, de nombreuses compagnies aériennes ont décidé de modifier leurs procédures à l’intérieur du poste de pilotage, en imposant que deux personnes soient toujours présentes dans le cockpit.

 

L’Agence Européenne de Sécurité Aérienne (EASA) a publié le 27 mars une « recommandation temporaire » pour que les compagnies aériennes s’assurent que deux membres de l’équipage, dont au moins un pilote qualifié, se tiennent dans le poste de pilotage à tout moment pendant le vol. Elle enjoint aussi les compagnies à ré-évaluer les risques que posent pour la sécurité et la sûreté des vols  l’absence momentanée d’un pilote hors du cockpit, que ce soit pour des besoins opérationnels ou physiologiques.

L’Agence dit prendre cette décision en fonction des éléments connus sur sur le crash l’A320 de Germanwings. « Cette recommandation pourra être révisée à la lumière de nouvelles informations concernant l’accident » , a cependant précisé l’EASA.

La recommandation de l’autorité Européenne a été suivie dans la journée par plusieurs compagnies, et en particulier par le groupe Lufthansa (qui inclut également Swiss International, Austrian Airlines, Brussels Airlines, Germanwings, Eurowings, Air Dolimiti,…). Celui-ci avait pourtant indiqué la veille qu’il ne jugeait pas utile pour le moment de modifier ses procédures à l’intérieur du cockpit, se disant « sûr de ses pilotes » . Revirement de situation hier : « les compagnies membres du groupe Lufthansa adopteront la nouvelle procédure dès que possible, après consultation de leurs autorités nationales respectives » , a indiqué le 27 mars le transporteur dans un communiqué.

Air France-KLM a également pris acte de la décision de l’EASA. « Air France et KLM prévoient de mettre en œuvre cette recommandation dans les meilleurs délais » , a déclaré vendredi soir le groupe Franco-Néerlandais .

Aigle Azur suit le mouvement et applique la mesure dès aujourd’hui. « Suite à la recommandation de l’E.A.S.A. (Agence Européenne de la Sécurité Aérienne) du 27 mars 2015, Aigle Azur modifie sa procédure, afin de garantir la présence systématique et permanente de deux membres d’équipage dans le cockpit. Cette nouvelle procédure sera mise en place dès le 28 mars 2015 sur tous les vols d’Aigle Azur » , a-t-elle fait savoir hier soir.

Enfin, la Fédération Nationale de l’Aviation Marchande (FNAM), à laquelle adhèrent aussi Air Caraïbes, Corsair International ou XL Airways, a salué « la pertinence » de la décision de l’EASA.

…….

Laissez un commentaire