Grève des pilotes : Norwegian Air annule tous ses vols en Scandinavie

3 Boeing 737-800 © Norwegian

3 Boeing 737-800 © Norwegian

Tous les vols domestiques en Scandinavie de la low-cost Norwegian Air Shuttle sont annulés aujourd’hui en raison d’une grève des pilotes qui prend de l’ampleur.

 

Le mouvement social des pilotes de Norwegian Air affecte 35.000 passagers ce 04 mars.

Tout a commencé le 28 février dernier, avec un grève suivie initialement par 70 pilotes du syndicat Parat, après l’échec d’une médiation avec la direction sur des accords salariaux. Le syndicat a indiqué hier bénéficier du soutien de plusieurs organisations, notamment de l’European Transport Workers’ Federation (ETF).

« Malgré les tentatives répétées de la direction de Norwegian pour parvenir à des négociations constructives afin d’éviter l’escalade de la grève, il n’a malheureusement pas été possible de parvenir à un dialogue« , a expliqué hier soir la compagnie dans un communiqué.

La troisième low-cost Européenne en termes de passagers transportés a dû procéder à l’annulation de tous ses vols en Norvège, au Danemark et en Suède, y compris ceux entre Oslo, Copenhague et Stockholm.

En revanche, les vols vers le Royaume-Uni (DY2400 à DY2900), l’Espagne (DY5100 à DY5598), la Finlande (DY5599 à DY5999), les USA et la Thaïlande (DY7001 à DY7999) seront opérés aux horaires prévus.

Norwegian a indiqué qu’elle ferait tout son possible pour s’assurer que tous les passagers concernés soient pris en charge de la meilleure façon possible selon la règlementation de l’Union Européenne 261/2004.

Le conflit avec les pilotes concerne la filiale Scandinave de Norwegian, Norwegian Air Norway (NAN). La compagnie a indiqué qu’avant la médiation, elle avait proposé plusieurs mesures à ses personnels pour réduire les coûts. De son côté, le syndicat a demandé une liste de séniorité unique pour tous les pilotes de la compagnies, y compris ceux employés par d’autres filiales du groupe, ce qu’a refusé Norwegian. Celle-ci a expliqué que « dans la pratique, les pilotes Scandinaves pourraient avoir un avantage déloyal sur leurs collègues d’autres bases en Europe » .

Le groupe Norwegian a également des ennuis pour ses opérations vers les États-Unis, alors qu’elle cherche à obtenir de l’administration Américaine un permis de transporteur aérien étranger pour sa filiale basée en Irlande, Norwegian Air International (NAI).

Le même syndicat Parat, ainsi que des syndicats Américains et plusieurs transporteurs des Etats-Unis et d’Europe, dont Air France-KLM, s’opposent à cette demande, alléguant que Norwegian cherche à se soustraire à la législation du travail de son pays d’origine, la Norvège, en établissant une « compagnie aérienne de complaisance » en Irlande (où elle ne compte opérer aucun vol), afin de bénéficier d’une législation sociale plus avantageuse.

> Plus d’actualités sur Norwegian

…….

Laissez un commentaire