Norwegian interdite de survol du territoire Russe pour son Oslo – Bangkok

Boeing 787-8 de Norwegian. - © Norwegian

Boeing 787-8 de Norwegian. – © Norwegian

La low-cost Norvégienne Norwegian Air Shuttle n’est pas autorisée à survoler la Russie pour ses opérations longs-courriers vers l’Extrême-Orient, ce qui la contraint à emprunter une route plus longue et plus coûteuse. Elle demande à son gouvernement de répliquer en fermant l’espace aérien Norvégien aux compagnies Russes.

 

Moscou refuse de délivrer à Norwegian depuis la saison été 2014 l’autorisation de survoler le territoire Russe pour les vols Oslo – Bangkok, effectués en Boeing 787-8 Dreamlimer.

Route directe Oslo - Bangkok - via gcmap

Route directe Oslo – Bangkok – via gcmap

Du coup, les pilotes doivent faire route plus au Sud, vers la Turquie, avant de mettre cap à l’Est. Le détour rallonge le vol de 50 minutes, et résulte dans une consommation de 4,5 tonnes de fuel supplémentaires. Au total, la compagnie a dû faire face en 2014 à un surcoût de 11,5 millions d’euros pour cette route.

Norwegian ne compte pas en rester là. Elle a demandé au gouvernement Norvégien de fermer l’espace aérien de la Norvège aux compagnies Russes si la Russie n’ouvre pas le sien à Norwegian. « C’est le seul langage que les Russes comprennent » , a déclaré le patron de la low-cost, Bjørn Kjos, au journal Norvégien Dagens Næringsliv qui a révélé l’affaire.

Les autorités de l’aviation civile Norvégiennes ont d’ailleurs fait un premier pas dans cette direction. Estimant que le refus des autorités Russes à l’encontre de Norwegian contrevient aux accords aériens bilatéraux entre la Norvège et la Russie, elles ont menacé de ne pas renouveler le programme été 2015 de la compagnie Russe Pskovavia pour son vol entre Arkhangelsk et Tromsø, via Mourmansk.

Les raisons pour lesquelles Moscou refuse de délivrer l’autorisation de survol à Norwegian pour sa ligne Oslo – Bangkok ne sont pas déterminées. La compagnie a bien reçu l’approbation de survol par les autorités Russes pour ses liaisons entre la Scandinavie et Dubai. Elle vole également vers Saint Pétersbourg.

Par ailleurs, Thai Airways est autorisée à survoler la Russie pour son Bangkok-Oslo, comme SAS pour ses vols entre la Scandinavie et l’Asie.

Enfin, les compagnies Russes Aeroflot et Transaero utilisent normalement l’espace aérien Norvégien pour leurs lignes Moscou – New York. Aeroflot dessert également l’aéroport d’Oslo.

Rappelons que l’été dernier, sur fond de crise Ukrainienne, les autorités Russes avaient menacé de fermer la route trans-Sibérienne aux compagnies aériennes Européennes et Américaines pour leurs opérations vers l’Asie, sans toutefois passer à l’acte.

> Plus d’actualités sur Norwegian Air Shuttle

> Plus d’actualités sur les routes aériennes

…….

Laissez un commentaire