Addis Abeba veut accueillir plus de passagers que Paris Charles de Gaulle

L'actuel aéroport d'Addis Abeba Bole International - cc wikimedia

L’actuel aéroport d’Addis Abeba Bole International – cc wikimedia

L’Ethiopie voit grand pour son aviation civile : les autorités du pays sont à la recherche d’un site pour construire près de la capitale, Addis Abeba, un aéroport d’une capacité de 70 millions de passagers annuels, soit plus que Paris Charles de Gaulle n’en accueille aujourd’hui.

 

Avec l’une des croissances les plus fortes du continent Africain, l’Ethiopie veut se doter d’une plateforme aéroportuaire d’envergure mondiale. Les autorités du pays ont retenu pour l’instant trois sites dans un rayon de 60 à 70 kilomètres d’Addis Abeba, a indiqué à l’agence Reuters un responsable d’Ethiopian Airports Enterprise.

Une décision sur le site final pourrait intervenir dans les six mois, mais le nouvel aéroport ne devrait pas être opérationnel avant au moins huit ans, le temps d’étudier la conception, de boucler le financement et de le construire.

Le projet initial prévoit une capacité de 70 millions de passagers annuels. C’est plus que l’aéroport Charles de Gaulle n’en a accueilli en 2014 (63,8 millions), et autant que Dubai (70,4 millions de passagers l’année dernière). Le coût du futur aéroport d’Addis Abeba représenterait un investissement estimé aujourd’hui entre 2,5 et 3 milliards de dollars.

En attendant que ce projet ne voit le jour, l’actuel aéroport de la capitale Ethiopienne, Bole International, sera considérablement agrandi. Des travaux ont débuté en Septembre 2014 pour tripler sa capacité d’ici 2018, qui passera ainsi à 20 millions de passagers annuels.

Bole international a accueilli 7 millions de passagers en 2014, contre 1 million il y a dix ans. La croissance du trafic aérien en Ethiopie est estimée à 18% par an en moyenne sur les prochaines années.

Addis Abeba est le hub de la compagnie nationale d’Ethiopie, Ethiopian Airlines. La compagnie, membre de Star Alliance, est déjà la première d’Afrique en termes de chiffre d’affaires. Sa flotte a grandi rapidement, pour atteindre 77 appareils, y compris 9 pour le fret. 44 autres appareils sont en commande, dont 14 Airbus A350-900 XWB livrables à partir de 2016. La compagnie envisage aussi de se doter d’A350-1000 ou de Boeing 777X.

Ethiopian Airlines a lancé en 2010 un plan stratégique, « Vision 2025 » , qui prévoit de porter la flotte à 120 appareils, le nombre de destinations à 90, et le nombre de passagers à 18 millions d’ici 15 ans.

> Plus d’actualités sur les projets aéroportuaires en France et dans le monde

> Plus d’actualités sur Ethiopian Airlines

…….

Laissez un commentaire