Emirates veut recruter 11.000 salariés en 2015

Equipage d'Emirates devant un Airbus A380 - © Airbus

Equipage d’Emirates devant un Airbus A380 – © Airbus

Le groupe Emirates, qui comprend la compagnie aérienne Emirates Airline et le fournisseur de services aéronautiques dnata, projette d’embaucher 11.000 salariés cette année, pour répondre à ses objectifs de croissance sur les six continents.

 

Une fois pourvus, les 11.000 nouveaux postes représenteront une augmentation de 6% des effectifs d’ici Mars 2016, a indiqué la compagnie aérienne le 10 février. Alors qu’Emirates attend 20 nouveaux appareils cette année, environ la moitié des embauches correspondent à des postes d’hôtesses et stewards basés à Dubai. L’autre moitié se répartit entre les opérations de vol, l’ingénierie, les services aéroportuaires et l’administration.

Emirates ne devrait pas avoir trop de mal à trouver des candidats : le groupe a reçu en 2014 plus de 480.000 candidatures par voie électronique en provenance de 227 pays pour 2.000 emplois. Chaque mois, 1.500 demandes lui sont adressées sur les réseaux sociaux tandis que son portail dédié reçoit plus d’un million de visites. La majorité des candidats sont originaires des Emirats Arabes Unis, suivis par l’Inde, le Royaume-Uni et les Etats-Unis.

Emirates emploie actuellement 75.000 salariés à Dubai et dans le reste du monde. 12.000 ont plus de 10 ans d’ancienneté et 3.000 plus de 20 ans d’ancienneté, selon le groupe.

« Notre marque, notre succès et notre stabilité économiques ainsi que notre croissance font du groupe Emirates un employeur attractif pour les meilleurs talents au plan mondial » , a estimé Abdulaziz Al Ali, vice-président exécutif des ressources humaines du groupe Emirates.

> Plus d’actualités sur Emirates

…….

Un commentaire sur “Emirates veut recruter 11.000 salariés en 2015

  1. Ils peuvent eux, ils ne sont pas volé à coup de taxes, charges d’employeur mirobolantes et autres problèmes lié au CDI…et en plus avec un pétrole pas cher…
    Tant que nos politiciens n’auront pas comprit qu’il faudra un jour penser à se calmer avec les charges, notre compagnie nationale se portera mieux.

Laissez un commentaire