Classement : les aéroports Européens les plus dynamiques en 2014

Aéroport de Londres Gatwick - Projection d'extension avec une seconde piste ©  Gatwick

Aéroport de Londres Gatwick – Projection d’extension avec une seconde piste © Gatwick

ACI Europe, l’association des aéroports Européens, a publié le 05 Février ses statistiques sur le trafic passagers. Il s’agit de la seule publication prenant en compte tous les types d’opérations : vols réguliers, low-cost et charters. En moyenne, le trafic des aéroports Européens a progressé de +5,4% en 2014, mais cette croissance est inégalement répartie.

 

En Europe, l’augmentation du trafic aérien a été en moyenne plus élevée dans les aéroports en dehors de l’Union Européenne (UE), où elle s’est établie à +7,3% en 2014, contre +4,9% pour ceux faisant partie de l’UE.

Dans le détail, le trafic passagers dans l’UE a été tiré par la Grèce, le Luxembourg, la Lituanie, le Portugal, la Roumanie, la Belgique et l’Irlande, qui ont surperformé la moyenne de l’UE. Inversement, les pays tels que la Pologne, la France, l’Allemagne, l’Autriche, la Lettonie et la République tchèque ont tous enregistré une croissance du trafic de leurs aéroports en dessous de cette moyenne.

En dehors de l’UE, la hausse du trafic passagers a été particulièrement robuste en Serbie, en Islande, en Macédoine, en Géorgie et en Turquie. Dans ce dernier pays notamment, les performances de l’aéroport d’Istanbul Sabiha Gocken (SAW) sont remarquables, avec une augmentation du trafic passagers de 440% en 6 ans, lui permettant de passer de la 81e place des aéroports Européens en 2008 à la 18e en 2014. Avec une croissance de 10,6% entre 2014 et 2013, l’aéroport Ataturk d’Istanbul (IST) a réussi à devancer Amsterdam l’année dernière en termes de trafic passagers.

« La croissance du trafic aérien dans les aéroports européens en 2014 suit l’évolution de la structure du marché de l’aviation. La plus grande partie de l’augmentation du nombre de passagers a été alimentée par les compagnies à bas coûts, qui ont élargi leurs parts de marché en déplaçant leurs activités vers les aéroports de premier rang – parfois au détriment d’autres aéroports dans les régions concernées. D’ambitieuses compagnies aériennes hors UE ont également continué d’augmenter la capacité des aéroports européens soumis à des contraintes réglementaires – parfois indirectement par l’acquisition de compagnies aériennes européennes » , souligne ACI Europe.

Au total, les aéroports les plus dynamiques d’Europe en 2014 ont été :

Dans le groupe 1 (aéroports accueillant plus de 25 millions de passagers par an) :

  1. Istanbul IST (+ 10,6%),
  2. Moscou SVO (+ 7,9%),
  3. Londres LGW (+ 7,5%),
  4. Moscou DME (+ 7,4%)
  5. Barcelone BCN (+ 6,6%)

Dans le groupe 2 (entre 10 et 25 millions de passagers)

  1. Istanbul SAW (+ 25,4%),
  2. Athènes (+ 21,3%),
  3. Bruxelles (+ 14,7%),
  4. Lisbonne (+ 13,3%)
  5. Londres STN (+ 11,8%)

Dans le groupe 3 (entre 5 et 10 millions de passagers)

  1. Basel-Mulhouse-Freiburg (+ 11,1%),
  2. Lanzarote (+ 10,3%),
  3. Naples (+ 9,5%),
  4. Bucarest OTP (+ 8,8%)
  5. Porto (+ 8,7%)

Dans le groupe 4 (moins de 5 millions de passagers)

  1. Chisinau (+ 34,8%),
  2. Santorin (+ 31,3%),
  3. Belgrade (+ 30,9%),
  4. Mikonos (+ 26,9%),
  5. Maribor (+ 24,9%)

Le classement des dix premiers aéroports Européens en termes de trafic passagers pour l’année 2014 est disponible ici.

> Voir plus de classements pour l’aviation civile

……..

Laissez un commentaire