Thai Airways va réduire la voilure

Airbus A380 de Thai Airways - © Airbus

Airbus A380 de Thai Airways – © Airbus

Confrontée à des pertes chroniques depuis plusieurs trimestres, Thai Airways, la compagnie nationale de Thaïlande, a présenté un plan en trois étapes pour se restructurer. Dans un premier temps, la compagnie va considérablement réduire la voilure. Elle envisage des coupes sombres dans son réseau et dans sa flotte. La question des sureffectifs en revanche attendra.

 

Accepté par la junte militaire au pouvoir en Thaïlande, le plan de la compagnie porte-drapeau porte sur deux ans. Il prévoit d’abord de s’attaquer aux pertes à court terme, en réduisant les vols de 10% et en vendant 20% de la flotte. Les lignes non rentables seront supprimées ou leurs fréquences réduites, à l’instar de celle vers Johannesburg interrompue depuis le 15 Janvier, ou celle vers Dusseldorf dont l’ouverture a été annulée. Sont également évoquées la suppression de la ligne Phuket – Séoul, et des réductions de fréquences entre Bangkok et Macau. Des lignes intérieures seront transférées à la filiale Thai Smile, qui opère de plus petits avions. Thai Airways vendra en outre 22 de ses 102 appareils d’ici Juillet, et retardera autant que faire se peut la livraison des nouveaux exemplaires.

En revanche, pas question de procéder à des licenciements. « Nous ne mettons pas à la porte notre personnel » , a affirmé le Président de la compagnie. La question des ressources humaines ne sera de toute façon abordée que dans l’éventualité où la précédente étape n’aurait pas produit les résultats escomptés. S’il devait y avoir des suppressions de postes, elles se feraient sur la base du volontariat.

Thai Airways compte également améliorer ses produits et services en restant une compagnie « full service » . Elle modifiera son système de distribution pour être moins dépendante des agences de voyage, qu’elle rend responsables des sièges vides à bord de ses avions, et améliorera les canaux pour la vente en ligne.

La troisième étape a pour objectif de développer les activités de Thai Airways et d’assurer une croissance durable, mais elle ne commencera que lorsque l’entreprise sera finalement restructurée.

Thai Airways a été fortement touchée par les troubles politiques en Thaïlande l’année dernière, avec des mouvements sociaux qui ont été suivis par un coup d’Etat militaire et par la mise en place de la Loi Martiale, qui ont nuit à l’activité touristique.

Le nombre de passagers transportés s’est effondré à 17,8 millions en 2014, contre 21,5 millions en 2013, soit une baisse de de 17,4 % en un an, revenant ainsi au niveau de 2004. Le coefficient d’occupation des sièges a baissé sur tous les secteurs géographiques, avec des plus bas sur le réseau intra-Asie ainsi que sur vers l’Afrique, inférieurs à 60%.

Bénéficiant du soutien de son gouvernement qui détient 51% du capital, Thai Airways ne fera pas faillite, ont affirmé les autorités Thaïlandaises. La compagnie a enregistré cinq trimestres consécutifs de pertes. Celles-ci se sont élevées pour les 9 premiers mois de l’année 2014 à plus de 280 millions de dollars.

> Plus d’actualités sur Thai Airways

……..

Laissez un commentaire