Air France annonce de nouveaux plans de départs volontaires

© Air France

© Air France

Air France a présenté aujourd’hui au Comité Central d’Entreprise (CCE) plusieurs mesures pour faire face à la détérioration des recettes unitaires qui persistent depuis l’été dernier. En particulier, elle compte mettre en place de nouveaux plans de départs volontaires.

 

La direction d’Air France a indiqué ce 22 janvier qu’elle présentera lors d’un CCE se tenant dans la première quinzaine de février des projets de Plans de Départs Volontaires (PDV), dont « l’ampleur serait de l’ordre de 800 postes » , selon un communiqué. Le plan se repartirait entre 500 personnels au sol et 300 hôtesses et stewards, selon des sources syndicales. Les pilotes ne sont pas concernés.

Air France souligne la nécessité de poursuivre  « la modération salariale et les efforts de productivité et d’adaptation des effectifs aux besoins » . Elle confirme également « la revue à la baisse de la croissance de la flotte et des capacités » envisagée depuis le mois dernier. Elle prendra en outre de « nouvelles initiatives pour stimuler les recettes » et procèdera au renforcement des actions « achats » .

La compagnie justifie ses décisions par la détérioration de ses recettes unitaires qu’elle constate depuis plusieurs mois, « qui nécessite de mettre en œuvre des mesures complémentaires » .

La compagnie dit pourtant bénéficier en 2015 des effets positifs du plan Transform 2015 et de la baisse du prix du carburant. Néanmoins, ceux-ci ne semblent pas compenser la baisse des revenus y compris sur le long-courrier.

Ces mesures sont prises dans l’urgence; elles complètent le plan Transform 2015 (achevé au 31 Décembre 2014) et vise une « adaptation immédiate à l’environnement concurrentiel du groupe » .

Air France indique poursuivre par ailleurs ses travaux dans le cadre du nouveau plan stratégique Perform 2020. Un point sera fait sur ce sujet lors de la présentation des résultats annuels le 19 février prochain.

« Tous les éléments partagés au cours de cette séance du CCE concernent exclusivement Air France et ses filiales et non le groupe Air France-KLM, dont les objectifs restent inchangés » , a précisé Air France-KLM.

Le groupe avait démenti le 14 Janvier dernier une information du Figaro qui évoquait 5.000 suppressions de postes. « Rien n’est encore décidé s’agissant d’un éventuel nouveau plan de départs volontaires ; il est donc parfaitement prématuré de l’évoquer, tant sur le principe que sur son éventuelle ampleur  » , avait alors indiqué Air France-KLM.

Le mois précédent, le groupe soulignait que sa « situation et le contexte concurrentiel dégradé nécessitaient des actions complémentaires de réduction de coûts unitaires et une réduction significative du plan d’investissement » .

En particulier, la livraison d’une dizaine de Boeing 777 prévue pour 2015 et 2016 serait reportée.

> Plus d’actualités sur Air France

> Plus d’actualités sur Air France-KLM

……..

 

Laissez un commentaire