Aéroport de Nice : trafic passagers +1% en 2014, grâce à l’international

Vue aérienne de l'aéroport de Nice Côte d'Azur - © Aéroport de Nice / CG06

Vue aérienne de l’aéroport de Nice Côte d’Azur – © Aéroport de Nice / CG06

Le trafic passagers de l’aéroport de Nice a augmenté de 1% en 2014 par rapport à 2013, tiré par l’international (+4,5%) mais freiné par le national (-4,7%).

 

L’aéroport de Nice Côte d’Azur a accueilli 11,7 millions de passagers en 2014, une hausse de tout juste 1% par rapport à l’année précédente qui permet néanmoins à la plateforme azuréenne d’enregistrer sa quatrième année de croissance consécutive, « malgré les perturbations sociales et des conditions météo défavorables » , souligne son gestionnaire, Aéroports de la Côte d’Azur (ACA).  Au total, 105 destinations sont desservies par 53 compagnies aériennes.

Le national, avec un programme restreint, enregistre une baisse annuelle de -4,7% pax et -8,7% en sièges offerts. En contrepartie, c’est l’Europe qui redore le blason de l’année 2014. La région se porte bien et attire toujours plus de passagers (+4,4% et +1,8% sièges). Les îles britanniques et la péninsule ibérique forment le duo de tête qui a attiré le plus de voyageurs en 2014, apportant 165 000 passagers supplémentaires.

Au niveau extra-européen, le marché reste dynamique, avec des lignes pérennisées. Celles vers le Maroc, la Turquie et la Russie ont enregistré de très belles progressions, respectivement +27%, +12% et 9%. Ce sont ainsi 50 000 passagers supplémentaires qui ont voyagé sur ces lignes en 2014.
Les Emirats Arabes Unis affichent une progression de l’ordre de +6% en termes de passagers.

Le Canada aura été la destination long courrier la plus prometteuse en 2014 enregistrant +110% passagers en 2014 et +140 % de capacité de sièges. L’arrivée d’une seconde compagnie sur Montréal, avec Air Canada rouge, a dopé les résultats de la région.

La plateforme regrette cependant de ne pouvoir être pleinement au service du territoire qu’elle contribue à développer, en raison du problème des droits de trafic qui brident le développement de ses dessertes internationales, sur des lignes stratégiques long courrier rentables.

Pour 2015, de nouvelles destinations ou renforcements sont annoncés : Dubrovnik, Tel Aviv, Istanbul, Stuttgart ou Amsterdam. Un rendez-vous est donné au printemps pour un programme plus détaillé.

Aéroports de la Côte d’Azur rappelle aussi qu’il a engagé depuis 2 ans une politique de compétitivité fondée sur une évolution des redevances aéroportuaires pour l’aviation commerciale, très inférieure à l’inflation. Par ailleurs, la plateforme, sous réserve de l’approbation de la DGAC, indemnisera désormais les compagnies aériennes pour les retards de plus de 30 mn dont l’aéroport serait à l’origine.

Aéroports de la Côte d’Azur dit ainsi confirmer son engagement de performance au service des compagnies aériennes comme de son territoire. « Compétitivité et performance opérationnelle seront les moteurs de la future croissance du groupe et constituent le fondement du Plan Stratégique à 10 ans d’Aéroports de la Côte d’Azur » , a conclu le groupe.

> Plus d’actualités sur l’aéroport de Nice

…….

Laissez un commentaire