Skymark Airlines : le remplissage des avions en forte baisse

 

Airbus A330-300 de Skymark - © Airbus

Airbus A330-300 de Skymark – © Airbus

La compagnie low-cost Japonaise Skymark Airlines a de plus en plus de mal à remplir ses avions. Le taux d’occupation a chuté considérablement en Décembre 2014 par rapport à un an en arrière, alors qu’elle a introduit un gros-porteur, l’Airbus A330-300, sur ses lignes intérieures. Les mauvaises performances pourraient mettre davantage la pression sur le transporteur déjà en difficulté.

 

Le taux d’occupation des sièges sur l’ensemble du réseau de Skymark Airlines est tombé en moyenne à 54,5% en Décembre 2014, en baisse de 5,6 points par rapport au même mois de l’année précédente. C’est son plus bas niveau en Décembre depuis 2010.

Cette mauvaise performance intervient à une période où la demande est traditionnellement forte, incluant les vacances de fin d’année qui se sont étalées au Japon sur 17 jours, du 19 décembre 2014 au 04 janvier 2015.

Les résultats suggèrent que Skymark n’a pas réussi à stimuler la demande alors qu’elle vient de mettre en service sur certaines lignes le gros-porteur Airbus A330-300 (271 places en Premium Economie), en remplacement du mono-couloir Boeing 737-800 NG (177 place en Economie).

Ainsi, le taux d’occupation a chuté de plus de 10 points entre Tokyo Haneda et Fukuoka (63,4%), et plus de 20 points entre Tokyo Haneda et Naha (52%).

Selon les analystes, ces mauvais résultats pourraient mettre une pression supplémentaire sur les revenus de la compagnie aérienne, déjà en difficulté.

Elle a accumulé plusieurs trimestres déficitaires, au point de ne plus pouvoir honorer ses engagements financiers pour une commande de 6 Airbus A380, que le constructeur a été conduit à annuler en 2014. Airbus a ouvert une action en justice contre Skymark, qui s’exposerait à devoir payer 500 millions d’euros d’indemnités, selon les médias Japonais.

La low-cost, qui n’opère que des vols intérieurs au Japon, est en négociation avec les deux principaux transporteurs du pays, All Nippon Airways (ANA) et Japan Air unes (JAL), pour mettre en place pour la prochaine saison des accords de partages de codes qui l’aideraient à mieux remplir ses avions.

Selon des sites financiers Japonais, Skymark rechercherait également un investisseur pour prendre une participation dans son capital et aurait approché ANA dans ce sens. Skymark a démenti l’information le 10 janvier, tout en déclarant qu’elle considérait toutes les options.

Elle exploite 35 appareils, soit 30 Boeing 737-800 NG et 5 Airbus A330-300.

…….

> plus d’actualités sur Skymark Airlines

……..

Laissez un commentaire