Qatar Airways : l’Airbus A350 XWB se pose à Londres Heathrow

Arrivée du premier Airbus A350 XWB de Qatar Airways à Londres Heathrow le 10/01/2015, saluée par le traditionnel canon à eau - © Heathrow

Arrivée du premier Airbus A350 XWB de Qatar Airways à Londres Heathrow le 10/01/2015, saluée par le traditionnel canon à eau – © Heathrow

Une première pour l’Airbus A350 samedi dernier : le premier exemplaire de Qatar Airways s’est posé sur l’aéroport de Londres Heathrow où il reste quelques jours afin d’effectuer plusieurs essais, notamment pour les émissions sonores.

 

L’Airbus A350-900 XWB a atterri pour la première fois à Londres Heathrow ce 10 janvier vers 14h00. Le premier exemplaire de Qatar Airways (MSN006, immatriculé A7-ALA) n’effectuait pas un service régulier : le vol inaugural aura lieu le 15 Janvier sur la ligne Doha-Francfort.  Mais avant cette date, la compagnie prépare l’entrée en service de l’appareil dont elle est la compagnie de lancement.

Ainsi, depuis sa livraison le 22 Décembre 2014, l’A350 a effectué régulièrement des vols d’entrainement entre Doha et Sharjah dans les Emirats Arabes Unis.

Sa visite à Londres est destinée à lui faire mener plusieurs essais : roulage sur les pistes, traitement des opérations aéroportuaires, et surtout émissions sonores. L’appareil effectue également ce lundi 12 Janvier 2015 un vol de démonstration, notamment pour la presse Britannique qui a été invitée à bord.

Qatar Airways veut démontrer avec l’A350 que les appareils modernes sont silencieux et moins dérangeants pour les riverains.

« Nous baserons notre premier A350 à Heathrow pendant quatre à cinq jours au début Janvier pour mesurer ses émissions sonores et démontrer aux Britannique qu’en habitant dans le voisinage d’un aéroport où opèrent des avions modernes, ils ne seront guère dérangés » , avait déclaré Akbar Al Baker le 22 Décembre 2014 en marge de la cérémonie de livraison de l’appareil.

Apparemment, la démonstration a convaincu les autorités de Londres Heathrow : « En termes de bruit, il [l’A350] est 16db moins bruyant que les normes internationales » , a observé Matt Gorman, directeur du développement durable de la plateforme Londonienne, qui précise également que l’A350 produit 25% de CO2 en moins.

De son côté, Airbus explique que l’A350 est « plus silencieux que les dernières exigences à travers le monde [celles de l’OACI, ndlr] » . « L’A350 est un bon voisin » , estime le constructeur dont les  ingénieurs ont développé ou amélioré plusieurs fonctionnalités qui sont offertes de série sur l’A350 XWB.

Il s’agit notamment de la Procédure de Départ avec Réduction Automatique du Bruit (Automatic Noise Abatement Departure Procedure, NADP), qui optimise la poussée des moteurs ainsi que le couloir de vol pour réduire le bruit lors du décollage au dessus des zones habitées. « Cela signifie beaucoup moins de bruit autour des aéroports, atténuant les nuisances sonores » , dit Airbus.

La question est critique à Londres Heathrow, situé en zone fortement urbanisée. L’aéroport est soumis depuis 1993 au système de Quota Count (QC) qui classe chaque type d’avion en fonction du bruit qu’il émet au décollage et à l’atterrissage. Plus un appareil est silencieux, plus sa valeur de QC est faible. Les opérations de nuit sont notamment interdites aux appareils avec un QC supérieur à 2.

La compagnie n’a pas indiqué si ou quand elle comptait déployer l’A350 vers Londres Heathrow qu’elle dessert à raison de six fréquences quotidiennes depuis Doha .

Qatar Airways a commandé un total de 80 A350, dont 43 A350-900 XWB et 37 A350-1000 XWB.

…….

Vidéo : Atterrissage à Londres Heathrow du premier A350-900 XWB de Qatar Airways

…….

Exemple d’émissions sonores de l’Airbus A380 au décollage à Londres Heathrow avec et sans NAPD (comparées au Boeing 747-400)

Emissions sonores de l'Airbus A380 au décollage à Londres Heathrow avec et sans NAPD (comparées au Boeing 747-400)

Emissions sonores de l’Airbus A380 au décollage à Londres Heathrow avec et sans NAPD (comparées au Boeing 747-400)

…….

 

Laissez un commentaire