Low-cost : 9 Air ouvre les réservations avec des billets à 1 euro

Boeing 737-800 NG de 9 Air - © Ivan K. Nishimura

Boeing 737-800 NG de 9 Air – © Ivan K. Nishimura

La nouvelle compagnie low-cost Chinoise 9 Air débutera finalement ses opérations ce mois-ci après quelques ratés au démarrage. Les vols sont ouverts à la réservation et elle tient sa promesse de vendre des billets pour 9 yuans, soit environ 1 euro.

 

9 Air débutera ses opérations régulières ce jeudi, plus d’un mois après son vol inaugural qui n’avait emmené aucun passager payant mais uniquement des professionnels du voyage et des médias. Elle n’avait pas été en mesure de vendre des billets sur son site Internet, qui n’était pas encore opérationnel. Un responsable de la compagnie avait alors parlé de « ratés au démarrage » et fixé la fin du mois de Décembre 2014 pour le début des ventes.

Voilà donc qui est réparé. Le site de 9 Air est maintenant ouvert aux réservations. Le premier vol commercial aura lieu le 15 janvier sur la ligne Canton-Wenzhou-Harbin (AQ1021/1022).

La compagnie avait choisi son nom pour indiquer qu’elle vendrait des billets à 9 yuans (environ 1,2 euro). Promesse tenue : ce tarif est disponible pour un aller simple sur le trajet Canton-Wenzhou. Pas question pour autant que toutes les places sur tous les vols soient vendues à ce prix, mais les billets resteront 20 à 30% moins chers que la concurrence, dit-elle.

Filiale de Juneyao Airlines, compagnie privée régionale basée à Shanghai, 9 Air est la troisième à se lancer sur le marché du low-cost en Chine, après Spring Airlines et West Air. Spring Airlines opère depuis Shanghai et West Air, détenue par HNA group (Hainan Airlines), depuis Chongqing.

9 Air dispose pour l’instant d’une flotte de deux Boeing 737 en location, avec un objectif de huit appareils à la fin 2015. Ceux-ci seront basés à Canton, où est également installée la première des compagnies Chinoises, China Southern Airlines.

La jeune low-cost ne manque pas d’ambition : elle a commandé en Mai 2014 cinquante Boeing 737-800 NG et MAX. Il s’agissait alors de l’une des plus importantes commandes jamais réalisée par un transporteur privé Chinois. La livraison de ces appareils est programmée entre 2016 et 2020. Ils voleront non seulement en Chine mais également vers la Corée, le Japon ou l’Asie du Sud-Est, a indiqué la compagnie.

Le transport low-cost en est à ses balbutiements en Chine, où il ne représente que 5% du marché domestique. Cependant, il pourrait se développer rapidement sous l’impulsion de l’administration centrale qui a levé à l’automne 2013 les restrictions sur les achats d’avions, et autorisé les compagnies aériennes à fixer librement le prix des billets.

Ainsi, la compagnie d’Etat China Eastern Airlines a annoncé en 2014 qu’elle transformerait sa filiale China United Airlines en compagnie low-cost.

L’IATA estime que le marché aérien domestique Chinois dépassera celui des Etats-Unis, actuellement premier en volume, dans le courant des vingt prochaines années.

…….

> Plus d’actualités sur le low-cost

> Plus d’actualités sur l’aviation en Chine

…….

Crédit photo : © Ivan K. Nishimura

……..

Laissez un commentaire