Air Asia QZ8501 : le mauvais temps complique les opérations, 7 corps retrouvés

Les équipes de recherche ont récupéré un toboggan de l'A320 d'Air Asia ce 31/12/2014

Les équipes de recherche ont récupéré un toboggan de l’A320 d’Air Asia ce 31/12/2014

Les mauvaises conditions météorologiques ce mercredi ont entravé les efforts pour récupérer les corps des victimes du vol Air Asia QZ8501, tandis que ce qui semble être l’épave de l’appareil est emporté par de forts courants.

 

Le déploiement massif de moyens humains et militaires pour retrouver les corps des 162 personnes qui étaient à bord de l’Airbus A320 d’Indonesia Air Asia disparu dimanche a été sévèrement limité par de fortes pluies, des vents violents et d’épais nuages.

Le mauvais temps a empêché les plongeurs de récupérer les corps dans la mer, les hélicoptères ont dû rester à terre, et seuls les navires sont restés disponibles.

Sept corps, y compris celui d’une hôtesse de l’air qui portait l’uniforme rouge d’Air Asia, ont été néanmoins récupérés, selon le chef de l’Agence Barsanas en charge des opérations de recherches et de sauvetage. L’information selon laquelle un des corps portait sur lui un gilet de sauvetage, signifiant que l’événement n’avait pas été soudain, a été démentie plus tard dans la journée.

Les équipes s’attendent à ce que le courant et le vent éparpillent les corps et entraînent certains à s’échouer sur les plages dans les jours prochains.

Le courant a également fait dériver ce que l’on croit être l’épave de l’appareil, qui s’est déplacée de 50 kilomètres par rapport à hier, selon l’armée Indonésienne.

« Malheureusement la météo ne semble pas bonne pour les deux ou trois prochains jours. Cela nous ralentit. Mais je suis informé que les navires cherchent à opérer 24 heures sur 24, ce qui est très encourageant, et [les autorités] dirigent tous les moyens vers les deux endroits où elles pensent que l’avion peut se trouver » , à indiqué en fin d’après-midi Tony Fernandes, le co-fondateur du groupe Air Asia.

Les enregistreurs de vols n’ont pas été localisés, or seule leur analyse permettra de comprendre ce qui a causé l’accident. Les objets récupérés à ce jour sont un gilet de sauvetage, un toboggan d’évacuation de l’appareil, des chaussures pour enfants, une valise bleue et des sacs à dos remplis de nourriture.

Les dernières communication en provenance de l’appareil le 28 Décembre indiquaient que les pilotes voulaient éviter une zone de mauvais temps. Ils ont demandé l’autorisation de monter en altitude, mais la réponse a tardé. Quatre minutes plus tard, l’A320 avait disparu des radars sans émettre de signal de détresse.

…….

Laissez un commentaire