Transaero sauvée grâce à l’Etat Russe

Boeing 747-400 de Transaero à l'aéroport Pulkovo de Saint Petersbourg - Photo © Alexander Babashov / Flickr  https://www.flickr.com/photos/babashov/14032559403/

Boeing 747-400 de Transaero à l’aéroport Pulkovo de Saint Petersbourg – Photo © Alexander Babashov / Flickr

Transaero à obtenu un prêt bancaire avec la caution du gouvernement Russe. La compagnie s’engage à modérer ses tarifs et à améliorer la desserte de plusieurs destinations dans le pays.

 

Le deuxième transporteur Russe en termes de trafic passagers peut souffler. La banque VTB lui a accordé un prêt de 9 milliards de roubles (129 millions d’euros) sur trois ans, garanti à 100% par l’Etat Russe.

La semaine dernière, Transaero avait prévenu qu’à défaut d’obtenir les financements nécessaires pour assurer sa trésorerie, les opérations devraient cesser à la fin de cette année. La compagnie n’arrivait plus à payer certains de ses fournisseurs dans un contexte de « changements macroéconomiques radicaux » .

Avec l’obtention de ce prêt et la garantie de l’Etat, Transaero a précisé que, « pour sa part » , elle « gèlerait » durant l’année 2015 le prix des billets sur ses lignes intérieures en Russie, et qu’elle les baisserait de 5 à 7% sur celles où elle reste sans concurrence.

Elle mettra l’accent « sur l’amélioration de la fiabilité et de l’accessibilité du transport aérien pour les résidents Russes » , en particulier vers l’Extrême-Orient Russe, ainsi que vers les stations balnéaires du Sud du pays où elle augmentera ses capacités. Elle continuera à renforcer ses partenariats avec les tours-operators nationaux qui travaillent ces destinations.

Elle mettra également en oeuvre dans les trois à six mois toute une série de mesures recommandées par le cabinet de conseil McKinsey & Company, destinées à « améliorer son efficacité opérationnelle face à l’évolution rapide de l’environnement d’affaires actuel » .

Transaero se dit convaincue qu’elle « arrivera à surmonter ses difficultés temporaires » après 23 ans d’opérations dans des circonstances qui ont évolué à plusieurs reprises.

La compagnie exploite aujourd’hui une flotte de 105 avions vers 113 destinations. Elle a passé commande directement auprès de Boeing et Airbus pour quatre 747-8i ainsi que quatre A380, dont la livraison du premier exemplaire est attendue normalement pour la fin 2015.

Elle a été également la première compagnie Européenne à s’engager pour l’A330neo en signant en Juillet 2014 un protocole d’accord portant sur 12 exemplaires (plus 8 A330ceo) qui n’ont pas été convertis en commandes fermes pour l’instant.

……..

Un commentaire sur “Transaero sauvée grâce à l’Etat Russe

  1. Oui c’est une bonne nouvelle pour Airbus car il y a quand meme ,4 A 380 en commande , que la compagnie va configurer en haute densité a 652 sièges.c’est bon pour le tourisme Nous n’avons aucun interet a suivre les Américains contre la Russie , qui a la meme culture que nous et qui n’est pas notre ennemie.

Laissez un commentaire