QZ8501 : L’Airbus A320 d’Air Asia n’était pas équipé du système ACARS

Air Asia : Airbus A320 -  © Airbus

Air Asia : Airbus A320 – © Airbus

L’Airbus A320-200 d’Indonesia Air Asia dont on a perdu le contact le 28 Décembre n’était pas équipé de la technologie ACARS (Aircraft Communications Addressing and Reporting System) qui aurait donné en temps réel des indications sur l’état de l’appareil ainsi que sur sa possible localisation. Les recherches ont repris ce lundi pour tenter de retrouver l’épave.

 

Un porte-parole de General Electric, Rick Kennedy, qui construit en partenariat avec Safran les moteurs CFM 56-5B dont était équipé l’A320 d’Indonesia Air Asia, a confirmé que l’appareil ne disposait pas d’ACARS. Ce système est installé en option selon le choix des compagnies qui doivent ensuite souscrire un abonnement pour bénéficier du service. L’ACARS envoie automatiquement par radio à un centre de contrôle des données sur les performances d’un aéronef. Dans ce cas précis, il aurait notamment permis de savoir combien de temps l’A320 d’Indonesia Air Asia a continué de voler, et dans quelles conditions, après la fin des communications entre les pilotes et le contrôle aérien Indonésien, aidant à sa localisation.

Selon les autorités Indonésiennes, l’appareil se trouverait « au fond de la mer » , peu profonde à cet endroit (entre 30 et 50 mètres). Les recherches menées hier dimanche pour retrouver l’épave de l’Airbus A320 d’Indonesia Air Asia pendant une dizaine d’heures n’ont cependant rien donné. Elles ont repris ce lundi matin. Les autorités Indonésiennes supervisent une équipe de recherches et de secours qui comprend trois hélicoptères, trois avions et onze navires, auxquels se sont joints des bateaux de pêcheurs locaux, ainsi que d’autres moyens déployés par la Malaisie, Singapour et l’Australie. La zone des investigations est centrée autour des îles Pulau Momparang, Pulau Nangka et Pulau Lung, à proximité de la plus grande île de Pulau Belitung, 150 kilomètres au large de la côte Orientale de Kalimantan, la partie Indonésienne de Bornéo.

Pas de mayday et pas de signal ELT

Aucun signal de détresse n’a été émis depuis l’appareil après la demande des pilotes pour changer de cap afin d’éviter une zone orageuse, selon les autorités Indonésiennes en charge de l’enquête. Aucun signal de la balise ELT (Emergency Locator Transmitter) non plus n’a été capté. « L’avion a déclaré qu’il essayait d’éviter les nuages et il s’est dirigé vers la gauche de la route M635 et a demandé de gagner l’altitude de 38,000 pieds. Nous n’avons pas reçu le signal ELT si bien que notre conclusion à ce jour est que le contact avec l’avion a été perdu à 06h17 » a indiqué lors d’une conférence de presse Djoko Murjatmodjo, le directeur général des Transports Indonésiens.

Neuf mois après la disparition du vol MH370, ces éléments font ressurgir la nécessité d’améliorer le suivi en vol des avions. Le groupe de travail formé cette année par l’Association Internationale des Transporteurs Aériens (IATA) ne s’est pas mis d’accord pour établir un calendrier précis pour la mise en place obligatoire des mesures qu’il a lui-même préconisées.

162 passagers et membres d’équipage se trouvaient à bord du vol QZ8501 d’Indonesia Air Asia qui effectuait la liaison entre Surabaya et Singapour le 28 Décembre. L’Airbus A320-200  avait été livré neuf à Air Asia en 2008. La low-cost n’avait connu jusqu’ici aucun accident mortel.

>> A lire aussi :

  1. QZ8501 : l’Airbus A320 d’Air Asia avait effectué 13.600 vols
  2. QZ8501 : Air Asia publie la liste des passagers
  3. Air Asia : quelques incidents sans gravité ces dernières années
  4. Un Airbus A320 d’Indonesia Air Asia porté disparu

……..

Crash d'Air Asia QZ8501 : données disponibles sur FlightRadar24

Crash d’Air Asia QZ8501 : données disponibles sur FlightRadar24

Zone des recherches du vol QZ8501 d'Air Asia le 29/12/2014

Zone des recherches du vol QZ8501 d’Air Asia le 29/12/2014

…….

 

Un commentaire sur “QZ8501 : L’Airbus A320 d’Air Asia n’était pas équipé du système ACARS

  1. Pingback: AirAsia QZ8501 What We Know So Far | Flight Chic

Laissez un commentaire