Réveillon forcé dans l’avion pour 256 passagers de Jetairfly

Boeing 787-8 Dreamliner de Jetairfly - © Jetairfly

Boeing 787-8 Dreamliner de Jetairfly – © Jetairfly

Les passagers d’un vol de Jetairfly, principalement des touristes Belges de retour de vacances au Mexique et à Cuba, ont passé un réveillon de Noël imprévu dans l’avion qui les a ramenés à Bruxelles avec un retard de 35 heures.

 

A l’origine, une panne technique d’un Boeing 787-8 Dreamliner de Jetairfly. L’appareil devait assurer lundi le vol Cancun-Bruxelles via Varadero, avec une arrivée prévue à Bruxelles mardi à 13h25, mais il n’a pu décoller en raison d’un problème sur le groupe auxiliaire de puissance (APU).

Pour rapatrier les 256 passagers, Jetairfly a affrété un avion de remplacement auprès de Highfly, une société portugaise spécialisée dans la location d’appareils avec équipage (wet lease).

Mais cette compagnie « ne vole pas habituellement vers Cancun » , a expliqué à la presse Belge Hans Vanhaelemeesch, porte-parole de Jetairfly. « Il n’y avait donc pas de personnel de remplacement dans cet aéroport, et nous avons du attendre que les membres d’équipage aient eu leur pause légale de 24 heures avant de décoller », s’est-il justifié.

La compagnie estimait qu’il n’y avait pas de solution alternative plus rapide.

Malgré tout, l’A340-300 de Highfly était prévu d’atterrir à Bruxelles à 21h30 mercredi 24 décembre.

Mais un retard supplémentaire a été provoqué par « une dispute à la direction du trafic aérien » , selon le porte-parole de Jetairfly, occasionnant ainsi trois heures de retard supplémentaire. Les passagers sont arrivés jeudi à 00h25 à Bruxelles, 35 heures après l’heure prévue.

……

Laissez un commentaire