Darwin Airlines porte plainte contre SWISS pour pratiques anti-concurrentielles

Darwin Airline opère sous le nom d'Etihad Regional. Les 10 Saab 2000 de la compagnie seront repeints avec cette livrée pour Juin 2014. - © Etihad

Saab 2000 de Darwin Airline opéré sous le nom d’Etihad Regional – © Etihad

Darwin Airlines a indiqué le 23 Décembre avoir porté plainte devant la Commission de la Concurrence Suisse (COMCO) contre SWISS International Air Lines, alléguant des mesures abusives et anti-concurrentielles.

 

La compagnie Suisse Darwin Airlines s’estime victime des agissements de SWISS depuis qu’elle a signé un accord avec Etihad Airways en Mars 2014, toujours en cours d’approbation par les autorités Helvétiques, selon lequel le transporteur d’Abu Dhabi prend une participation de 33,3% dans Darwin, qui opère désormais sous le nom commercial d’Etihad Regional avec des avions arborant une nouvelle livrée.

Selon Darwin, SWISS tente à présent de la  « pousser à sortir du marché Suisse » avec une série de mesures décidées dernièrement.

Ainsi, Darwin allègue que SWISS a mis fin, sans raison valable, à la location en wet lease d’un appareil de Darwin, qu’elle opérait pour le compte de SWISS sur la route Zurich-Lugano depuis presque 10 ans; qu’elle a remplacé cet avion par un plus gros loué auprès de Tyrolean Airways, une filiale à 100% d’Austrian Airlines (elle-même filiale de Lufthansa, comme SWISS), avec pour effet d’utiliser un appareil non-Suisse sur une route domestique Suisse; que SWISS a mis fin à une accord interligne standard dans le cadre de l’IATA avec Darwin, compliquant la tâche de Darwin pour ses passagers en correspondance sur SWISS; qu’elle a mis fin à un autre accord avec Darwin qui prévoyait de prendre en charge ses passagers en cas de vols perturbés ou annulés, là aussi compliquant la tâche de Darwin; et enfin que SWISS cible le réseau de Darwin en lançant des routes déjà exploitées par elle, la plupart n’ayant jamais été opérées par SWISS précédemment.

Darwin fait remarquer qu’elle représente « une fraction de la taille de SWISS » , avec 28 destinations en Europe et une flotte de 12 appareils dont 8 Saab 2000 d’une capacité de 50 sièges et 4 ATR72 d’une capacité de 68 sièges, ayant permis de transporter en 2013 un tout petit peu moins qu’un demi-million de passagers sur 16.426 vols.

En comparaison, dit Darwin, SWISS opère 90 appareils vers plus de 80 destinations dans le monde, pour aboutir à 16 millions de passagers transportés en 2013, soit 35 fois le trafic de Darwin, sur plus de 146.000 vols.

Le chef de la direction de Darwin Airline, Maurizio Merlo, estime que SWISS « emploie les grands moyens » pour mettre la pression sur Darwin en augmentant les capacités sur des routes dont elle sait très bien que tous les sièges ne pourront pas être vendus.

« Nous sommes de fervents partisans d’une concurrence loyale et nous ne pouvons pas accepter d’être chassés du marché par des mesures prédatrices qui sont visiblement prises pour tenter d’affaiblir et nuire à notre compagnie (…).  Nous pensons que ces actions méritent d’être examinées de plus près par l’Autorité Suisse de la concurrence » , a conclu Maurizio Merlo.

…….

Laissez un commentaire