Transaero dément arrêter ses opérations

Visualisation d'un Airbus A380 de Transaero - © Airbus

Visualisation d’un Airbus A380 de Transaero – © Airbus

La compagnie privée Russe Transaero a démenti dimanche les rumeurs selon lesquelles elle s’apprêterait à cesser ses opérations à la suite de difficultés financières. Le gouvernement Russe est disposé à la soutenir. La compagnie détient des commandes pour des Airbus A380 et Boeing 747-8i.

 

Transaero n’envisage pas de clouer au sol ses avions, a répondu la compagnie après des informations parues dans les médias Russes faisant état de son incapacité à payer ses fournisseurs.

« Contrairement à plusieurs rapports des médias, la compagnie n’envisage pas de suspendre ses vols que ce soit avant ou après la nouvelle année » , a indiqué le 21 Décembre Transaero dans un communiqué.

Plus tôt dans la journée, l’agence Tass avait affirmé que la compagnie recherchait l’aide du gouvernement Russe et qu’à défaut d’obtenir son soutien, elle devrait clouer au sol ses avions avant la fin de l’année 2014. Des factures seraient restées impayées auprès de fournisseurs en jet-fuel, notamment Gazprom pour 48,5 millions de dollars et Rosneft pour 60,7 millions de dollars.

La dévaluation du rouble a détérioré la situation économique des compagnies Russes, dont le montant total des pertes pourrait atteindre plus de 700 millions de dollars en 2014, six fois plus que l’année précédente, selon le président de l’association des transporteurs aériens, Vladimir Tassun.

Le cours défavorable du Rouble alourdit la location des appareils payés en devises étrangères. Or, 93% de la flotte de Transaero serait en leasing, selon Tass. Le trafic international serait également impacté, avec des touristes moins nombreux à se rendre à l’étranger – une activité sur laquelle Transaero est très présente.

La compagnie Russe devrait cependant pouvoir compter sur l’appui de son gouvernement. « Transaero obtiendra le soutien nécessaire, mais le schéma des aides de l’État n’a pas encore été décidé » , relevait hier soir l’agence d’information Russe Interfax, citant une source gouvernementale.

Ces développements interviennent alors que Transaero a passé commande directement auprès de Boeing et Airbus pour quatre 747-8i ainsi que quatre A380, dont la livraison du premier exemplaire est attendue normalement pour la fin 2015.

…….

Un commentaire sur “Transaero dément arrêter ses opérations

  1. Pas de fumée sans feu , nous allons commencer aussi a récolter le fruit de nos sanctions contre la Russie, avec des annulations de commandes d’Airbus et de Boeing, et peut etre pour nos « opérations extérieures » il faudra penser a remplacer la location des Antonov par des C5 Galaxy ou davantage de C17

Laissez un commentaire