Emirates autorisée à poursuivre son Milan – New York

Boeing 777-300ER d'Emirates - © Emirates

Boeing 777-300ER d’Emirates – © Emirates

La Justice Italienne a finalement autorisé mercredi Emirates, la compagnie de Dubai, à poursuivre ses opérations entre Milan et New York, rejetant ainsi la demande de compagnies concurrentes qui voulaient les interdire.

 

Emirates continuera de voler quotidiennement entre Milan Malpensa et New York JFK. Le Conseil d’Etat Italien a annulé la décision d’un tribunal administratif régional qui avait donné suite aux demandes d’Assaereo, l’association des transporteurs aériens Italiens, et d’Alitalia, qui estimaient que les droits de trafic dits de « cinquième liberté » accordés à la compagnie Emirati par l’ENAC, autorité de l’aviation civile Italienne, contrevenaient à la réglementation communautaire, Emirates n’étant ni Américaine, ni Italienne.

Le Conseil d’Etat avait déjà suspendu en Avril 2014 l’exécution de la décision du tribunal régional en attendant de se prononcer définitivement.

La Court administrative suprême d’Italie a finalement estimé le 17 Décembre que l’autorisation de l’ENAC était conforme à la réglementation nationale, en particulier à la loi destinée à relancer l’activité de l’aéroport de Malpensa, et n’a pas vu de violations des directives communautaires sur le trafic aérien.

Emirates est donc autorisée à exercer ses droits de trafic pour sept fréquences hebdomadaires entre Milan Malpensa et New York JFK, deux aéroports qu’elle relie dans le prolongement d’un de ses trois vols quotidiens entre Dubai et Milan Malpensa.

La décision de la justice Italienne ne fera pas plaisir aux concurrents d’Emirates sur cette ligne : en premier lieu Alitalia, à l’origine de la procédure, mais aussi à son alliée au sein de SkyTeam, Delta Air Lines, ainsi qu’American Airlines. Alitalia a été rachetée entretemps par Etihad Airways à hauteur de 49%, avec la perspective de développer son réseau international.

Etihad Airways et Emirates sont au coude à coude pour obtenir la part du lion sur le marché long-courrier Italien, le quatrième d’Europe.

Emirates est la seule des quatre compagnies présentes entre Milan et New York à proposer un service de Première classe, une route qu’elle assure en Boeing 777-300ER tri-classe d’une capacité de 360 sièges, soit 8 en Première, 42 en Affaires et 310 en Economie.

Depuis le 1er Décembre, l’une des trois fréquences d’Emirates entre Dubai et Milan est effectuée en Airbus A380.

…….

Laissez un commentaire