Alitalia déclenche l’offensive vers l’Allemagne

Embraer 175 d'Alitalia - © Alitalia

Embraer 175 d’Alitalia – © Alitalia

Alors qu’Etihad Airways prend une participation de près de la moitié de son capital, Alitalia augmente à partir d’aujourd’hui ses capacités vers l’Allemagne de 66%, en collaboration avec Airberlin, une autre filiale de la compagnie d’Abu Dhabi.

 

Alitalia a inauguré ce 15 décembre ses nouvelles liaisons au départ de Rome Fiumicino, Milan Linate et Venise vers Berlin et Dusseldorf.

Ces services viennent concurrencer ceux de la filiale régionale de Lufthansa, Germanwings (bientôt rebaptisée Eurowings), qui opère notamment au départ de Dusseldorf vers Rome, Milan (Malpensa) et Venise, ainsi qu’au départ de Berlin vers Rome.

La première salve de l’offensive Allemande d’Alitalia a été lancée tôt ce matin : les premiers vols ont quitté Milan Linate à 06h30 vers Dusseldorf (AZ418), puis à 06h35 vers Berlin (AZ406), tandis que les autres services au départ de Rome et Venise ont suivi dans la journée.

Durant l’hiver, ces opérations sont effectuées en Embraer 175 configuré en deux classes de service, avec 16 sièges en Affaires et 72 en Economie. Pour cet été, la compagnie prévoit des appareils de plus grande capacité.

Avec 20.000 sièges déjà vendus pour ces lignes, Alitalia se dit « très satisfaite » du niveau des réservations, qui laissent ressortir « un taux d’occupation positif » , sans autres précisions.

« Les nouveaux services entre l’Italie et l’Allemagne sont très importants pour Alitalia d’un point de vue stratégique » , indique la compagnie en cours de rachat par Etihad Airways. Avec l’introduction des vols vers Berlin et Dusseldorf, Alitalia offrira l’année prochaine 370.000 sièges supplémentaires vers l’Allemagne, où elle ne desservait jusqu’à présent que Munich au départ de Rome Fiumicino, ainsi que Francfort au départ de Rome Fiumicino et Milan Linate.

Tous les vols lancés aujourd’hui sont opérés en partage de code avec Airberlin, dans le cadre du partenariat signé en Octobre 2014 entre les deux compagnies. Airberlin, deuxième compagnie Allemande après Lufthansa, est détenue à hauteur de 29% par Etihad Airways.

Le partenariat prévoit que tous les vols d’Alitalia et d’Airberlin entre l’Italie et l’Allemagne, mais aussi l’Autriche et la Suisse, soient opérés en partage de code. « En conséquence, les clients des deux compagnies bénéficient d’un plus grand nombre de vols directs entre l’Italie et les pays germanophones, avec plus de choix et une plus grande combinaison de vols » , explique Alitalia.

Placée sous la houlette d’Etihad, Alitalia poursuivra l’expansion de son réseau l’année prochaine, notamment avec des fréquences triplées entre l’Italie et Abu Dhabi. La compagnie Italienne s’est également rapprochée cette année de deux autres filiales d’Etihad : Air Seychelles et Jet Airways.

Alitalia est membre de l’alliance SkyTeam, Airberlin d’Etihad Airways Partners. Air France-KLM s’est dite dans l’expectative face aux intentions d’Alitalia.

…….

Laissez un commentaire