Air Caraïbes : les Airbus A350 dès 2016

Airbus A350 XWB aux couleurs d'Air Caraïbes - © Airbus

Airbus A350 XWB aux couleurs d’Air Caraïbes – © Airbus

Air Caraïbes recevra en 2016 le premier exemplaire des six A350 commandés. La compagnie spécialisée dans les vols entre la métropole et les Antilles deviendra ainsi le premier opérateur Français du dernier-né d’Airbus.

 

Pour assurer le renouvellement de sa flotte long-courrier,  Air Caraïbes a commandé à Airbus en Décembre 2013 trois A350-900 XWB et trois A350-1000 XWB, auxquels s’ajoutent, selon le PDG Marc Rochet qui répondait à une interview de l’AFP, des options d’achat sur un nombre d’exemplaires qu’il n’a pas voulu préciser.

Le premier des A350-900 XWB rejoindra la flotte dès Décembre 2016. Le deuxième de ce type suivra en Janvier 2017, et le dernier en 2018. Ils seront mis en service quotidiennement sur les lignes au départ de Paris Orly vers Point-à-Pitre (Guadeloupe) et Fort-de-France (Martinique).

L’A350-1000 XWB, version allongée du nouveau long-courrier dont le premier vol est attendu en 2017, sera livré à Air Caraïbes au début de l’année 2020.

« Nous avons été la première compagnie française à faire le pari de l’A350. Nous serons les premiers à l’exploiter avant même la compagnie nationale Air France » , s’est félicité Marc Rochet. Air France prendra livraison de premier exemplaire en Octobre 2018.

Au moment où Qatar Airways retarde la livraison du tout premier A350, Air Caraïbes salue la gestion du programme par l’avionneur. « Airbus a tenu ses engagements en termes de calendrier. Le constructeur a respecté les dates clés. L’A350 XWB est un programme complexe mais bien géré » , a estimé Marc Rochet. Le PDG se dit sûr de la maturité de l’appareil. « Boeing a essuyé les plâtres avec son 787. Les multiples problèmes techniques que le Dreamliner a rencontrés ont été scrutés par l’ensemble de l’industrie aéronautique. Airbus a avancé pas à pas. La mise en service devrait se faire en douceur » , a-t-il fait savoir.

L’arrivée de l’A350 permettra à Air Caraïbes de disposer d’un appareil plus efficace en termes de consommation de carburant, dont la facture représente 36% du chiffres d’affaires de la compagnie.

« Cet avion va nous permettre de faire des économies substantielles. Nous visons une économie au siège supérieure à 20%. Il sera aussi moins coûteux en termes de maintenance. Il assurera plus de confort aux passagers avec un meilleur éclairage, un air ambiant moins sec, un système de divertissement en vol modernisé » , a-t-il assuré.

Alors qu’Air Caraïbes détient actuellement 30% de parts de marché entre la métropole et les Antilles, derrière Air France (43%), mais devant Corsair (22%) et XL Airways (5%), le transporteur disposera avec l’A350 d’un appareil de plus grande capacité que les A330 qui composent actuellement la flotte long-courrier de la compagnie.

« Nous pourrons transporter plus de passagers sur une même route. Et comme c’est un avion plus gros que l’A330, il accroîtra nos capacités d’emport de fret: de 6 à 14 tonnes pour l’A350-900. Ce qui n’est pas négligeable puisque l’activité cargo représente 10% du chiffre d’affaires » , a expliqué le PDG.

Deux hypothèses sont envisagées pour les cinq A330 actuellement en service. En fonction de la conjoncture, Air Caraïbes pourrait en conserver certains pour ouvrir de nouvelles lignes, ou bien les retirer pour les remplacer par des A350.

Air Caraïbes et Air France sont à l’heure actuelle les deux seules compagnies Françaises à avoir passé des commandes fermes pour l’A350.

Air Austral a indiqué être en négociation avec Airbus pour transformer sa commande pour 2 A380 en A350, mais aucune décision n’a été annoncée.

L’appareil fait également partie, aux côtés des A330neo, des options retenues par Air Tahiti Nui pour remplacer ses A340-300.

Corsair a indiqué qu’elle retirerait ses Boeing 747-400 en 2017 mais n’a pas communiqué ses projet en la matière.

…….

Laissez un commentaire