Ryanair veut offrir le WiFi gratuit dès 2017

Boeing 737-800 de Ryanair - © Ryanair

Boeing 737-800 de Ryanair – © Ryanair

Ryanair envisage de proposer à bord de ses avions une connexion à Internet avec un réseau WiFi d’ici à deux ans, selon son PDG.

 

Ryanair veut le WiFi à bord de son armada de 300 Boeing 737. « Nous voulons le faire, et nous allons le faire. Nous allons probablement le faire d’ici à 18 ou 24 mois » , a déclaré Michael O’Leary, le PDG de Ryanair, lors d’un entretien avec un journal Irlandais, l’Independant. « Mais nous devons trouver la bonne technologie » , a-t-il rajouté.

Pour l’instant, Ryanair buterait sur les installations disponibles en Europe, tributaires des liaisons par satellite, moins performantes et plus couteuses que celles vers des relais terrestres comme c’est le cas aux Etats-Unis avec le fournisseur GoGo.

« En Europe, cela fonctionne par satellite. Ainsi, a) ce ne est pas un aussi bon service pour les clients qui l’utilisent à bord et b) c’est plus cher. Si vous êtes une compagnie aérienne et que vous avez à installer quelque chose sur l’avion, cela introduit 0,3 à 0,5% de  traînée en plus, ce qui ajoute des millions à la facture de carburant » , explique-t-il.

Précédemment, le directeur financier de Ryanair, Howard Millar, avait déjà évoqué la question des radômes satellitaires qui compromettent l’aérodynamique des avions. Il estimait alors que l’installation résulterait en une augmentation de 40 millions d’euros environ en frais de carburant.

La « nouvelle Ryanair » , qui cherche depuis le début de cette année à améliorer son image de marque et sa réputation pour conquérir une nouvelle clientèle de voyageurs d’affaires ainsi que les familles, ne veut pas prélever de frais supplémentaires pour ce nouveau service. « Nous envisageons que cela soit un service gratuit » , a indiqué le PDG de Ryanair.

Des discussions ont déjà été engagées avec des fournisseurs de réseau WiFi embarqué, avec l’objectif d’un déploiement opérationnel « non pas dans les 12 mois, mais, espérons, un peu après » , a-t-il aussi souligné.

La low-cost Irlandaise n’envisage pas pour autant de relever le prix de ses billets d’avions malgré ce nouveau service. « Nous prévoyons que nos tarifs seront essentiellement égaux d’une année sur l’autre » , a souligné Michael O’Leary, estimant le prix moyen du billet d’avion sur sa compagnie de l’ordre de 46 à 47 euros pour 2014.

Le WiFi à bord des compagnies low-cost a déjà fait ses débuts en Europe : ainsi Norwegian Air indique que 80% de sa flotte de Boeing 737-800 en était équipée. Vueling l’expérimente sur 4 de ses Airbus A320.

Ailleurs dans le monde, l’Américaine JetBlue et la Thaïlandaise Nok Air propose également un accès gratuit à internet en vol avec le WiFi.

Les trois principales compagnies traditionnelles d’Europe, Air France, British Airways et Lufthansa, s’y mettent également pour leur réseau moyen-courrier, mais ce service reste payant.

…….

> Plus d’actualités sur Ryanair

> Plus d’actualités sur le WiFi à bord des avions

…….

© 2014 Air Info – Tous droits réservés

 

Laissez un commentaire