Transavia lance l’offensive contre Ryanair et Vueling

Boeing 737 de Transavia à l'atterrissage par mauvais temps - Photo © Kas van Zonneveld / Flickr https://www.flickr.com/photos/kasvanzonneveld/4959554505/in/photolist-8yg1Lr-poMFg8-ohMThc-7vTbhr-63rE3N-ohWxhP-juxvGK-oEd7Z2-5WZMQb-fgTbuJ-fgSSD5-fgCG3z-fgT2Po-fgCKwF-fgCR18-fgCSTT-fgCEqX-fgC8y8-fgCPu2-fgTa4f-iec14q-oxyzq9-pYt8Rj-pYSEmz-pci9sR-nfe7gp-p6TpsJ-imjNaB-pNRaPb-o2Rpdg-oLzX1b-7oDThe-mQV1De-i9V7oW-dSCAJd-giAtFe-fgCHJa-fgTrMJ-pM8Usr-iB4AMQ-pycVir-9kVqM1-gTs2tP-pM8Uot-mQTKSV-mGuewP-63piYZ-fvsiHs-fSHzAu-7yxkzb

Boeing 737 de Transavia à l’atterrissage par mauvais temps – Photo © Kas van Zonneveld / Flickr

Transavia France aurait-elle Ryanair dans le collimateur ? La low-cost filiale d’Air France-KLM sera en concurrence frontale avec sa concurrente Irlandaise sur la moitié des six nouvelles destinations annoncées ce 27 Novembre. Mais une autre low-cost pourrait bientôt faire les frais de l’expansion annoncée de Transavia : Vueling.

 

Transavia ouvrira six nouvelles routes pour la saison été 2015. D’autres « sont prévues et seront communiquées prochainement » prévient déjà la compagnie.

Pour l’instant, sont au programme : Nantes – Madrid (dès le12 avril 2015), Paris Orly – Thessalonique (5 mai 2015), Paris Orly – Dublin (1er juin 2015), Paris Orly – Valence (1er juin 2015), Paris Orly – Tirana (2 juillet 2015), Paris Orly – Munich (4 septembre 2015).

Ces nouvelles liaisons s’inscrivent dans la poursuite du développement de Transavia en Europe, explique la compagnie. Trois nouveaux pays sont ainsi ouverts par Transavia au départ de sa base de Paris Orly Sud : l’Allemagne (avec Munich), l’Albanie (avec Tirana) et l’Irlande (avec Dublin)…où est établie Ryanair.

Transavia se paie donc le luxe d’aller taquiner sa rivale sur son propre terrain, mais pas uniquement : outre Dublin, Ryanair relie aussi Thessalonique et Valence au départ de Paris (l’aéroport de Beauvais-Tillé renommé Paris Beauvais sur le site internet de Ryanair).

Ainsi, la moitié des nouvelles destinations ouvertes par Transavia sont déjà servie par Ryanair.

Face à une concurrente déjà bien installée, à la notoriété plus élevée, et à la base de coût encore inférieure, Transavia n’a pas choisi de se battre sur les prix – son prix d’appel pour le Paris – Dublin est à 40 euros l’aller simple, contre 30,59 euros chez Ryanair.

La filiale d’Air France-KLM compte l’emporter avec un autre avantage, la situation de son aéroport de départ, Orly, nettement plus proche et plus accessible depuis Paris que Beauvais-Tillé.

Du coup, pas sûr que l’argument du prix tienne bien longtemps en faveur de Ryanair : il en coutera jusqu’à 17 euros par personne et par trajet pour se rendre à Beauvais-Tillé en car depuis la porte Maillot à Paris, tandis qu’une journée de stationnement est facturée jusqu’à 22,4 euros par l’aéroport.

C’est un des éléments-clés de la stratégie de Transavia : utiliser les créneaux de décollage et d’atterrissage libérés par Air France (qui réduit ses activités à Orly) pour se développer.

L’Espagne, marché de croissance

« La compagnie réaffirme sa volonté de renforcer son programme de vols au départ de Paris Orly. Elle confirme également ses ambitions de plus en plus fortes vers l’Espagne, son marché au plus fort taux de croissance » , a indiqué hier Transavia dans un communiqué.

Du coup, la low-cost Espagnole Vueling, filiale du groupe IAG (British Airways / Iberia) pourrait bientôt trouver Transavia sur son chemin. A la différence de Ryanair, Vueling opère à Paris depuis le même aéroport que Transavia, Orly.

Les deux compagnies sont déjà en concurrence frontale notamment sur la ligne Paris – Barcelone, où se situe le hub de Vueling.

Elle s’affronteront désormais également sur la route Paris – Valence, que Transavia ouvrira en Juin prochain tous les jours sauf le samedi, avec un prix d’appel à 35 euros l’aller simple, contre 49,99 euros pour Vueling.

Bref, l’offensive de Transavia est déclenchée, avec pour objectif la reconquête de marchés perdus ou délaissés par Air France.

Le groupe Air France-KLM a prévu de doter Transavia France de 40 avions contre 14 actuellement.

A condition cependant de recueillir l’accord des pilotes d’Air France dans le cadre du plan de développement de Transavia.

Ces personnels sont appelés à se prononcer depuis la mi-Novembre par referendum. Le résultat sera connu la semaine prochaine, le 3 Décembre.

Les réservations pour les six nouvelles destinations de Transavia sont ouvertes sur transavia.com

…….

Transavia : les 6 nouvelles lignes pour la saison été 2015

Capture d’écran 2014-11-28 à 14.47.07

…….

> Plus d’actualités sur Transavia

…….

© 2014 Air Info – Tous droits réservés

 

Laissez un commentaire