ATR : les innovations avioniques pour la série -600 certifiées par l’EASA

ATR 42-600. © ATR Aircraft

ATR 42-600. © ATR Aircraft

ATR, le constructeur Européen d’avions régionaux à hélices basé à Toulouse, a obtenu la semaine dernière la certification de l’EASA pour les dernières innovations apportées à sa série -600.

 

L’Agence Européenne de la Sécurité Aérienne (EASA) a délivré à ATR la certification des nouveaux développements de la suite avionique des ATR 42-600 et ATR 72-600. Ainsi le constructeur peut maintenant proposer sur ses appareils de dernière génération de nouvelles fonctionnalités d’approches LPV (Localizer Performance with Vertical guidance), RNP-AR 0.3 (Required Navigation Performance with Authorization Required) et la V-NAV (Vertical Navigation) couplée au pilote automatique.

« Ces nouvelles améliorations permettront aux ATR de dernière génération de suivre des trajectoires en approche plus précises, et encore plus sûres, grâce à la navigation par satellites, sans nécessiter des moyens de navigation au sol. Ces nouveautés, qui permettent de réduire sensiblement la charge de travail des pilotes, sont intégrées dans une nouvelle version de l’avionique des ATR -600, la version « Standard 2 » , a indiqué ATR dans un communiqué ce 24 Novembre.

Le « LPV » est une fonctionnalité permettant d’effectuer des procédures d’approche basée sur des informations GPS augmentées par des satellites géostationnaires, et qui permettent de guider l’avion sur les axes vertical et horizontal, sans besoin de support d’une station au sol. Cette nouvelle fonctionnalité est particulièrement utile pour des aéroports non équipés d’ILS (Instrumental Landing System), et notamment pour certains aéroports régionaux, de petite taille ou disposant de peu d’infrastructure. Les approches LPV d’une grande précision, peuvent atteindre des minimas jusqu’à 200 pieds, ce qui autorise donc des atterrissages avec une visibilité fortement réduite.

Le « RNP-AR 0.3 » permet aux avions de suivre des trajectoires avec une précision accrue, ayant de ce fait une meilleure anticipation face à d’éventuels obstacles à l’approche de certains terrains d’accès difficile. L’apport fondamental des approches RNP-AR, comparées aux approches conventionnelles RNAV (par GPS), est qu’elles font l’objet une surveillance accrue de la performance de l’avion associée à des alertes de navigation à bord de l’appareil. De par la prise en compte de ces contraintes de sécurité, ces approches permettent également d’atteindre des minimas réduits comparés à ceux des approches RNAV conventionnelles. Au-delà de ces avantages, cette nouvelle fonctionnalité est également utilisée dans le cadre de la gestion du trafic sur des aéroports fortement encombrés ou pour les procédures anti-bruit.

La « VNAV », couplée au pilote automatique, permet un guidage vertical géré par le calculateur de navigation (FMS) de l’appareil. Basé sur les calculs du FMS, le pilote automatique contrôle l’avion afin de suivre un profil vertical déterminé. Ceci définit avec plus de précision les trajectoires de descente et d’approche, offrant ainsi une meilleure sécurité en regard de l’éventuelle présence d’obstacles. La VNAV réduit sensiblement la charge de travail des pilotes à l’approche des aéroports ; c’est une fonctionnalité indispensable dans le cadre des opérations RNP-AR.

Carmine Orsi, Directeur Technique d’ATR, s’est félicité de l’obtention de cette certification, « qui permettra aux ATR -600 d’être encore plus performants, plus économes et plus polyvalents. Nous sommes heureux de proposer à nos opérateurs les toutes dernières innovations en matière d’aide à la navigation et de faciliter ainsi leurs opérations quotidiennes, tout en augmentant davantage la sécurité aérienne et en contribuant à réduire la congestion de certains aéroports ».

Fondé en 1981, ATR est devenu le leader mondial sur le marché des avions régionaux jusqu’à 90 places. Depuis sa création, ATR a vendu plus de 1 400 appareils qui ont au total effectué plus de 21 millions d’heures de vol.

Les modèles ATR équipent les flottes de 180 compagnies de 90 pays.

ATR est un partenariat à parts égales entre Alenia Aermacchi (société du Groupe Finmeccanica) et le groupe Airbus.

…….

> Plus d’actualités sur ATR

…….

© 2014 Air Info – Tous droits réservés

Laissez un commentaire