Air Tahiti Nui cherche à améliorer le remplissage de ses vols Paris – Los Angeles

Airbus A340-300 d'Air Tahiti Nui - © Grégoire Lebacon - Air Tahiti Nui

Airbus A340-300 d’Air Tahiti Nui – © Grégoire Lebacon – Air Tahiti Nui

Air Tahiti Nui, la compagnie de la Polynésie Française, veut gagner des parts de marché depuis Paris vers Los Angeles, où elle fait escale avant de continuer vers Papeete, alors que son trafic sur sa ligne Paris – Los Angeles – Papeete évolue de façon différenciée selon les secteurs.

 

Entre Paris et Los Angeles, deux villes qu’elle relie cet hiver à raison de trois vols hebdomadaires, Air Tahiti Nui transporte 20.000 passagers annuellement, représentant moins d’un tiers des capacités offertes sur la ligne Paris – Los Angeles – Papeete. Mais ce chiffre pourrait augmenter : en partenariat avec l’office du tourisme de Californie, la compagnie, cherche à sensibiliser les agences de voyages pour qu’elles aient le réflexe de proposer ses vols entre la France et la Californie. Les deux entités délivreront dans ce sens des formations aux professionnels jusqu’en Avril prochain.

L’opération correspond aussi à une stratégie commerciale. La ligne Paris – Los Angeles – Papeete connaît une évolution contrastée selon les secteurs : au premier semestre 2014, la fréquentation entre Los Angeles et Papeete a progressé de +16% en un an, tandis que celle entre Paris et Papeete chutait de -6% sur la même période, selon les chiffres que la compagnie publiait en Août dernier.

Du coup, celle-ci cherche à améliorer le remplissage de ses avions sur le tronçon Paris – Los Angeles, tout en excluant un risque de cannibalisation du marché Californien sur le marché Polynésien au départ de Paris : les réservations sur le dernier s’effectuent très en amont des vols, plus tardivement sur le premier. La compagnie estime que les deux secteurs sont en fait complémentaires.

La problématique de la ligne Paris – Los Angeles

Il est vrai qu’Air Tahiti Nuit ne s’impose pas encore comme un choix évident entre Paris et Los Angeles. Ce n’est pas que la concurrence fasse rage, puisqu’une seule autre compagnie, Air France, assure la liaison directe, en l’absence de transporteurs Américain sur cette route.

Mais face à Air Tahiti Nui, Air France offre plus de fréquences et bénéficie d’une meilleure visibilité : la compagnie membre de l’alliance SkyTeam effectue 10 rotations hebdomadaires, dont 7 en Airbus A380, et partage son code avec Delta Air Lines dans le cadre de leur co-entreprise transatlantique (à laquelle participent également KLM et Alitalia).

Air France-KLM, Delta et Air Tahiti Nui ont pourtant cherché à travailler ensemble sur la ligne Paris-Los Angeles, mais le Département des Transports Américain (DoT) s’y est opposé : l’autorité a rejeté en Avril 2014 la demande d’Air Tahiti Nui de rejoindre la co-entreprise des compagnies membres de SkyTeam, au motif que l’opération risquait d’entraîner une diminution de la concurrence entre Paris et Los Angeles, une éventualité qui aurait été préjudiciable à ses yeux pour le consommateur Américain.

Classe Affaires sur Airbus A340-300 d'Air Tahiti Nui - © Grégoire Lebacon - Air Tahiti Nui

Classe Affaires sur Airbus A340-300 d’Air Tahiti Nui – © Grégoire Lebacon – Air Tahiti Nui

Air Tahiti Nui reste donc isolée sur la ligne Paris-Los Angeles, tandis que l’escale en Californie est une nécessité pour la compagnie : aucun appareil en service aujourd’hui – a fortiori l’Airbus A340-300 qui compose la flotte d’Air Tahiti Nui – n’est pratiquement capable de voler sans escale de Paris à Papeete, que séparent plus de 15.000 kilomètres.

Pour séduire de nouveaux clients, la compagnie met en avant les cabines rénovées de ses appareils et la qualité de son service avec le charme Polynésien en plus.

Le gouvernement territorial de Polynésie Française, propriétaire d’Air Tahiti Nui, a indiqué au mois d’Octobre qu’il réfléchissait à faire adhérer son transporteur à l’une des trois alliances mondiales de compagnies aériennes, oneworld, SkyTeam ou Star Alliance.

Le remplissage moyen des avions d’Air Tahiti Nui s’est établi à 73% sur les six premiers mois de l’année 2014, dans un contexte d’augmentation du trafic passagers de +8% sur la même période.

Capture d’écran 2014-11-24 à 10.25.46

…….

> Plus d’actualités sur Air Tahiti Nui

…….

© 2014 Air Info – Tous droits réservés

Un commentaire sur “Air Tahiti Nui cherche à améliorer le remplissage de ses vols Paris – Los Angeles

  1. Paris Papeete en passant par Londres avec British Airways ou Air New Zealand ,pour relier Los Angeles et poursuivre sur Papeete avec Air Tahiti Nui ou Air France , c’est 35 heures au lieu de 22 , mais quelques centaines d’Euros en moins;Difficile de faire mieux et idem pour AF/KLM avec 3 vols hebdos.Donc la progression de 16 pour cent entre Lax et Papeete concerne une minorité de touristes US , mais essentiellement une clientèle Européenne , et Française qui n’hésite meme pas a prendre un vol KLM au depart d ‘Amsterdam jusqu’a New York , puis un autre pour Lax et ensuite rallier la Polynésie a moindre cout .Sur le dernier tronçon il n’ y a pas le choix.Donc on voit très bien ou se situe le problème: au départ de Paris;
    d’autant plus qu’ Air France a remplacé sur la ligne les A 340- 300 par des triple 7 , moins gourmands en carburant.Seuls des A 340 -500 ou des B 777 LR sont capables d’effectuer prés de 17.000 k.ms sans escale , mais leur cout prohibitif a obligé les compagnies qui les utilisait comme Singapour Airlines a les retirer du service

Laissez un commentaire