Malaysia Airlines pourrait abandonner Paris

Airbus A380 de Malaysia Airlines - © Airbus

Malaysia Airlines dessert Paris Charles de Gaulle chaque jour avec un Airbus A380 – Photo : © Airbus

Engagée dans un processus de restructuration, Malaysia Airlines, la compagnie nationale de Malaisie, envisage de réduire drastiquement ses capacités dans le courant de l’année prochaine, avec la possibilité de cesser la desserte de certaines destinations au départ de Kuala Lumpur, dont Paris Charles de Gaulle.

 

Malaysia Airlines n’a pas encore finalisé, ni rendu public, son plan de restructuration opérationnelle. La compagnie fait actuellement l’objet d’un rachat par son actionnaire principal, le fonds souverain Khazanah, équivalant à une nationalisation.

Mais en Malaisie, les analystes financiers se penchent sur les options possibles pour la compagnie porte-drapeau. Ainsi la banque d’investissement Maybank estime que Malaysia Airlines sera amenée « à diminuer ses capacités de 25% » et  « à cesser de servir jusqu’à six destinations internationales, nommément Paris, Amsterdam, Francfort, Istanbul, Dubai et Kunming » , rapporte le Malaysia Chronicle. L’institution financière table également sur « une réduction des fréquences sur d’autres routes, Sydney, Melbourne, Darwin, Brisbane, Cochin et Osaka » .

En Août dernier, au moment de l’annonce du plan de restructuration, Khazanah avait déjà indiqué que la compagnie se recentrerait sur son réseau régional en Asie-pacifique, assurant que la desserte de l’Australie et du Japon serait maintenue, ainsi que la route de Londres. « Les décisions à prendre sur le reste du réseau de la compagnie dépendront de la direction de l’entreprise » , avait alors précisé l’organisme d’Etat.

Interrogée par Air Info hier, Malaysia Airlines n’a pas répondu immédiatement à notre demande sur ses intentions concernant la desserte de Paris Charles de Gaulle.

La compagnie relie actuellement la plateforme Parisienne au départ de son hub de Kuala Lumpur à raison d’une rotation quotidienne en Airbus A380.

Son retrait de Paris Charles de Gaulle, voire une réduction des fréquences, bénéficierait avant tout à Air France, seule autre compagnie à voler sans escale entre Paris et Kuala Lumpur (trois fois par semaine, les lundis, jeudis et samedis). D’autres transporteurs, notamment du Golfe, sont cependant indirectement présents sur cette route, via leur hub respectif.

Pour maintenir l’ensemble de son réseau intercontinental, Malaysia Airlines doit en outre prévoir le remplacement d’une partie de sa flotte long-courrier, notamment de ses 14 Boeing 777-200ER qui lui ont été livrés entre Avril 1997 et Décembre 2004, établissant une moyenne d’âge de 14,6 ans selon la base de données Airfleet. La compagnie dispose d’une option sur 10 Airbus A330-300, « non exercée à ce jour » , a-t-elle précisé.

Notamment sous l’effet d’une concurrence très forte de la part des compagnies low-cost Asiatiques et de frais structurels trop importants, ses comptes sont déficitaires depuis plusieurs années, malgré la mise en place d’un plan de restructuration en 2012.

Sa situation a été aggravée par deux accidents mortels en 2014, celui de la disparition mystérieuse du vol MH370 le 8 Mars et le crash du vol MH17 en Ukraine le 17 Juillet.

Malaysia Airlines a enregistré une perte avant impôts de 303 millions de ringgit (73 millions d’euros) au deuxième trimestre 2014.

L’annonce de ses décisions concernant son réseau est attendue pour le début de l’année 2015 au plus tard.

…….

> Plus d’actualités sur Malaysia Airlines

…….

© 2014 Air Info – Tous droits réservés

Un commentaire sur “Malaysia Airlines pourrait abandonner Paris

Laissez un commentaire